1. Binche-Chimay-Binche: Evenepoel et son maillot arc-en-ciel en vue, la victoire pour Laporte

    Bin­che-Chi­may-Bin­che: Evenepoel et son maillot arc-en-ciel en vue, la victoire pour Laporte

    Le Français Christophe Laporte (Jumbo-Visma) a remporté la 35e édition de Binche-Chimay-Binche (1.1), la dernière course cycliste de la saison en Wallonie. Le vice-champion du monde s’est imposé sur la Grand Place de Binche après 198,6 kilomètres de course, devant le Norvégien Rasmus Tiller (Uno-X) et le Français Hugo Page (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux). Greg Van Avermaet (AG2R Citroën) a terminé 4e et premier Belge.
  2. Remco Evenepoel évoque le Tour de France: “Nous avons un plan établi”

    Remco Evenepoel évoque le Tour de France: “Nous avons un plan établi”

    Deux jours après l’ovation du public sur la Grand-Place de Bruxelles, Remco Evenepoel (Quick Step-Alpha Vinyl) portera pour la première fois son maillot de champion du monde mardi à l’occasion de Binche-Chimay-Binche. La course wallonne sera son dernier rendez-vous en compétition de la saison. Evenepoel y évoluera aux côtés de Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), qui livrera à Binche la dernière prestation de sa carrière en Belgique.
  1. Bruxelles et Dilbeek se préparent pour honorer Evenepoel: “Remco ne roulera pas avec nous, ce serait fou qu'il arrive trempé sur la Grand-Place”

    Bruxelles et Dilbeek se préparent pour honorer Evenepoel: “Remco ne roulera pas avec nous, ce serait fou qu'il arrive trempé sur la Grand-Pla­ce”

    Ce dimanche, Remco Evenepoel sera honoré à Dilbeek et à Bruxelles. Les deux communes souhaitent célébrer largement les succès du cycliste, avec en point d’orgue la réception sur la Grand-Place de Bruxelles. “Il ne roulera pas avec nous de Dilbeek à Bruxelles”, précise Willy Segers, bourgmestre de la commune du Brabant flamand.
  1. Wout van Aert regrette l'absence des oreillettes aux Mondiaux: “C’est un drame”

    Wout van Aert regrette l'absence des oreillet­tes aux Mondiaux: “C’est un drame”

    Il était co-leader de l'équipe belge avec Remco Evenepoel, et à l'inverse de celui-ci Wout van Aert n'est pas devenu champion du monde de cyclisme dimanche à Wollongong. Il a même dû se contenter de la 4e place après avoir terminé 3e du sprint du peloton derrière le Français Christophe Laporte, son équipier chez Jumbo-Visma, et l'Australien Michael Matthews. Le maillot vert du dernier Tour de France n'en était pas moins content de la victoire de l'équipe.
  1. Mathieu van der Poel condamné à des amendes pour avoir agressé deux jeunes filles à Sydney

    Mathieu van der Poel condamné à des amendes pour avoir agressé deux jeunes filles à Sydney

    Le coureur cycliste néerlandais Mathieu van der Poel a été condamné lundi par la justice australienne pour avoir agressé deux jeunes filles samedi soir dans un hôtel de Sydney. Le juge l'a condamné à une amende de mille dollars australiens (670 euros) pour avoir agressé une fille et à une autre de cinq cents dollars (335 euros) pour son comportement vis-à-vis sur l'autre, a rapporté lundi la télévision néerlandaise NOS.
  2. Remco Evenepoel: “Un grand tour, un monument et le championnat du monde, faire une meilleure saison que celle-là n'est pas possible”

    Remco Evenepoel: “Un grand tour, un monument et le champion­nat du monde, faire une meilleure saison que celle-là n'est pas possible”

    Remco Evenepoel a offert un nouveau "Remco Show" en attaquant à 37 km de l'arrivée du championnat du monde dimanche à Wollongong, en Australie, et en décramponnant son ultime adversaire le Kazakh Alexey Lutsenko à 26 km de l'arrivée pour s'imposer en solitaire avec plus de deux minutes d'avance sur le Français Christophe Laporte vainqueur du sprint du peloton.
  1. “De nulle part, il s'est retrouvé derrière les barreaux”: le directeur sportif d’Alpecin-Deceuninck revient sur l’interpellation de Mathieu Van der Poel

    “De nulle part, il s'est retrouvé derrière les barreaux”: le directeur sportif d’Alpecin-Deceuninck revient sur l’interpellation de Mathieu Van der Poel

    Les Mondiaux de cyclisme en Australie ne se sont pas du tout déroulés comme prévu pour Mathieu van der Poel. Dans la nuit précédant la course en ligne, le Néerlandais a été interpellé par la police après un incident à son hôtel. Van der Poel est rentré à 4h du matin et après une mauvaise nuit de sommeil, il a abandonné après 30 km de course dimanche. "Il s'est retrouvé en cellule", a raconté Christoph Roodhooft, son directeur sportif chez Alpecin-Deceuninck.
  2. QUEL TRIOMPHE! Héroïque, Evenepoel est sacré champion du monde après une incroyable démonstration
    Mise à jour

    QUEL TRIOMPHE! Héroïque, Evenepoel est sacré champion du monde après une incroyable démonstra­ti­on

    Remco Evenepoel a été sacré champion du monde de cyclisme dimanche à Wollongong (Australie) au terme d’un raid solitaire de plus de trente kilomètres, devançant le Français Christophe Laporte (2e) et l’Australien Michael Matthews (3e). Le jeune prodige de Schepdaal (22 ans) offre à son pays son premier titre mondial dix ans après celui décroché par Philippe Gilbert à Valkenburg. Il s’agit d’un triomphe incroyable pour notre compatriote, deux semaines seulement après son sacre à la Vuelta. Wout Van Aert termine quatrième et loupe de peu le podium.