Plein écran
© Photo News

Alaphilippe confirme en haute montagne: “Plus on se rapprochera de Paris, plus je me poserai la question”

Julian Alaphilippe est toujours en jaune à l'issue de l'étape du Tourmalet. Mieux, le Français de Deceuninck-Quick Step a repoussé son premier poursuivant, le Britannique Geraint Thomas (Ineos), à plus de deux minutes. "Plus on se rapprochera de Paris et plus je pourrai me poser la question de savoir si je peux garder le maillot jaune", a confié Alaphilippe. 

"C'est exceptionnel jusqu'à présent. Je défends le maillot du mieux que je peux", a raconté Alaphilippe. "Aujourd'hui j'ai vu des grands coureurs 'péter' avant moi, ça m'a motivé pour continuer. Mais le Tour est très loin d'être fini. Je continue de prendre les choses jour après jour. Je ne peux pas demander mieux qu'une journée de plus en jaune.”

"C'était une étape courte mais elle s'est jouée à bloc", a poursuivi Alaphilippe. "Je me suis battu avec mes limites pour m'accrocher, alors quand Thibaut (Pinot, vainqueur de l'étape, ndlr) a attaqué je me suis dit que je pouvais peut-être y aller, mais pas tout seul. Et je préfère que ça soit quelqu'un que j'apprécie qui gagne l'étape, mon but était juste de rester en jaune. Aujourd'hui, je devais surtout regarder Geraint Thomas, Egan Bernal et Steven Kruijswijk, mais à la fin je ne les regardais pas vraiment, je voulais juste aller le plus loin possible avec les premiers.”

"Plus on se rapprochera de Paris et plus je pourrai me poser la question de savoir si je peux garder le Maillot Jaune. En tout cas aujourd'hui c'était vraiment une belle bagarre", a conclu le coureur de Deceuninck-Quick Step. 

  1. Filippo Ganna remporte le contre-la-montre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna remporte le con­tre-la-mon­tre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna (Ineos) a remporté le contre-la-montre individuel du BinckBank Tour (WorldTour). Samedi à La Haye, l'Italien a été le plus rapide sur le parcours long de 8,4 km dans la ville néerlandaise. Tim Wellens (Lotto Soudal), vainqueur jeudi et 10e samedi, est leader à la veille de l'épilogue de cette course à étapes belgo-néerlandaise. L'Italien Edoardo Affini (Mitchelton-Scott) et le Néerlandais Jos van Emden (Jumbo-Visma) complètent le podium du jour.
  2. Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le coureur cycliste Romain Bardet ne disputera plus d'épreuve cette saison, a annoncé vendredi la formation AG2R La Mondiale du dernier vainqueur du maillot à pois du Tour de France. "La compétition telle que je veux la pratiquer nécessite de la fraîcheur dans tous les domaines", a reconnu le leader de l'équipe WorldTour sur le site de son équipe. "Je vais profiter des prochaines semaines pour me reposer, tout en continuant à m'entretenir physiquement et à définir les contours d'une saison 2020 qui s'annonce d'ores et déjà très excitante.”
  3. Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) n'a pas manqué son retour sur la route. Le récent champion d'Europe de mountaibike, qui a ajoiuté trois succès en Coupe du monde de VTT à son palmarès cette saison, n'avait plus roulé en course sur le bitume depuis le 21 avril et sa victoire mémorable dans l'Amstel Gold Race. Van der Poel s'est imposé dans la 1e étape de l'Artic Race cycliste (2.HC) jeudi en Norvège.