Photo News
Plein écran
© Photo News

Alaphilippe: “Je n'ai jamais connu une chute comme celle-là, aussi effrayante”

Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep), dont la saison s'est brutalement terminée sur une chute au Tour des Flandres le 18 octobre, n'en veut pas au motard qui a provoqué sa chute, indique le Français dans un entretien au journal L'Équipe. 

  1. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  2. Le motard à l’origine de la chute d'Alaphilippe se confie: “Je me sens coupable”
    Tour des Flandres

    Le motard à l’origine de la chute d'Alaphi­lip­pe se confie: “Je me sens coupable”

    Dimanche, le 104e Tour des Flandres s’est déroulé comme prévu pour Deceuninck-Quick Step, pour l’occasion transformée en Elegant-Quick-Step, jusqu’à ce que le champion du monde français Julian Alaphilippe doive renoncer à quelque 35 kilomètres de l’arrivée à la suite d’une chute provoquée par une moto positionnée sur le bord de la route. Eddy Lissens était au volant de cette moto. Le policier retraité de Louvain, âgé de 64 ans, s’est confié après l’accident. “Je me sens coupable, même si je ne peux rien y faire”, a-t-il réagi avec émotion.