Plein écran
© Photo News

Alaphilippe ne prendra pas le départ de la Flèche Wallonne après son titre de champion du monde

Champion du monde depuis dimanche, Julian Alaphilippe ne prendra pas le départ de la Flèche Wallonne, dont il est le double tenant du titre, mercredi. Son équipe Deceuninck-Quick Step a annoncé lundi qu'il sera remplacé par Tim Declercq.

  1. Giro: hécatombe chez les favoris, l’étape pour  Caicedo, le maillot rose pour Almeida
    Tour d'Italie

    Giro: hécatombe chez les favoris, l’étape pour Caicedo, le maillot rose pour Almeida

    Jour de gloire pour Jonathan Caicedo sur les routes du Giro. Le champion d’Equateur en titre, parti dans l’échappée matinale, a résisté au retour des favoris pour s’imposer au sommet de l’Etna et s’offrir la première victoire de sa carrière sur un Grand Tour. Superbe troisième place pour le Belge Harm Vanhoucke. L’autre grand gagnant du jour est le jeune Portugais de la formation Deceuninck-Quick Step Joao Almeida, qui prend le maillot rose à Filippo Ganna.
  2. Les larmes de Julian Alaphilippe: "Le rêve de ma carrière"

    Les larmes de Julian Alaphilip­pe: "Le rêve de ma carrière"

    Julian Alaphilippe est un coureur aux qualités incroyables de puncheur. Le Français, qui n'hésite jamais à rouler avec panache, a placé une attaque tranchante dans la dernière ascension de la journée avant de résister dans la finale et de s'adjuger le titre de champion du monde. "C'était vraiment le rêve de ma carrière. J'ai déjà été très proche dans le passé mais jamais sur le podium. C'était une journée parfaite", a déclaré Alaphilippe à l'arrivée, submergé par les émotions.
  3. Le Français Arnaud Démare a remporté l'étape en ligne la plus rapide de l'histoire du Giro
    MISE À JOUR

    Le Français Arnaud Démare a remporté l'étape en ligne la plus rapide de l'histoire du Giro

    Le Français Arnaud Démare a remporté vendredi l’étape en ligne la plus rapide de l’histoire du Giro, à 51,234 km/h de moyenne. Elle menait les coureurs de Matera à Brindisi, dans le Pouilles, sur un parcours de 143 km sans difficulté particulière. Il a devancé sur la ligne d’arrivée le Slovaque Peter Sagan (BORA-hansgrohe) et l’Australien Michael Matthews (Team Sunweb), soit dans l’ordre les trois coureurs qui dominent l’actuel classement par points. Le Portugais Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) a conservé le maillot rose de leader du classement général.