Plein écran
Le coureur de l’équipe Deceuninck-Quick Step et actuel maillot jaune Julian Alaphilippe. © Reuters

Armstrong: “Deceuninck-Quick Step est un gros utilisateur de cétones”

Les performances impressionnantes de Julian Alaphilippe dans ce Tour de France sont liées à l’utilisation intensive de cétones. C’est en tout cas l’avis de Lance Armstrong, comme il l’a dit dans dans son podcast quotidien “The Move.“

Dans ce podcast, le co-présentateur et ancien cycliste George Hincapie s’est demandé pourquoi Julian Alaphilippe est allé chercher sa propre bouteille avant la dernière ascension de la huitième étape à destination de Saint-Étienne. Quelques instants plus tard, le Français a lancé une attaque qui lui a permis de reprendre le maillot jaune à l’Italien Giulio Ciccone.

Armstrong : “Tout le monde sait que les esters cétoniques sont utilisés dans le peloton. Ils sont parfaitement légaux. Sky a été la première équipe à en utiliser. Je sais que Deceuninck-Quick Step est l’un des plus grands utilisateurs d’esters cétoniques. Ils sont très bénéfiques, surtout pour la dernière demi-heure ou les 45 dernières minutes de la course. Je pense que ça explique pourquoi Alaphilippe est allé chercher sa propre bouteille”, estime le septuple vainqueur déchu du Tour.

Les cétones sont des composés organiques sécrétés naturellement par le corps humain qui permettraient à un athlète de réguler son poids tout en maintenant ses capacités physiques. Cependant, l’Agence mondiale antidopage refuse d’interdire ou de placer ce produit sous surveillance, affirmant qu’aucune étude n’a conclu à son caractère dopant. 

Plein écran
Julian Alaphilippe lors de l'arrivée à Saint-Etienne. © AFP
  1. Filippo Ganna remporte le contre-la-montre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna remporte le con­tre-la-mon­tre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna (Ineos) a remporté le contre-la-montre individuel du BinckBank Tour (WorldTour). Samedi à La Haye, l'Italien a été le plus rapide sur le parcours long de 8,4 km dans la ville néerlandaise. Tim Wellens (Lotto Soudal), vainqueur jeudi et 10e samedi, est leader à la veille de l'épilogue de cette course à étapes belgo-néerlandaise. L'Italien Edoardo Affini (Mitchelton-Scott) et le Néerlandais Jos van Emden (Jumbo-Visma) complètent le podium du jour.
  2. Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le coureur cycliste Romain Bardet ne disputera plus d'épreuve cette saison, a annoncé vendredi la formation AG2R La Mondiale du dernier vainqueur du maillot à pois du Tour de France. "La compétition telle que je veux la pratiquer nécessite de la fraîcheur dans tous les domaines", a reconnu le leader de l'équipe WorldTour sur le site de son équipe. "Je vais profiter des prochaines semaines pour me reposer, tout en continuant à m'entretenir physiquement et à définir les contours d'une saison 2020 qui s'annonce d'ores et déjà très excitante.”
  3. Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) n'a pas manqué son retour sur la route. Le récent champion d'Europe de mountaibike, qui a ajoiuté trois succès en Coupe du monde de VTT à son palmarès cette saison, n'avait plus roulé en course sur le bitume depuis le 21 avril et sa victoire mémorable dans l'Amstel Gold Race. Van der Poel s'est imposé dans la 1e étape de l'Artic Race cycliste (2.HC) jeudi en Norvège.