Egan Bernal a assommé la concurrence.
Plein écran
Egan Bernal a assommé la concurrence. © REUTERS

Bernal en patron, Evenepoel perd gros

Mise à jourEgan Bernal (Ineos Grenadiers) a dominé la concurrence en patron lundi dans la 16e étape du Tour d’Italie. Porteur du maillot rose de leader, le Colombien s’est adjugé en solitaire cette 16e étape, disputée sur une distance de 155 km entre Sacile et Cortina d’Ampezzo, la station-hôte des JO d’hiver 2026 où Remco Evenepoel a franchi la ligne d’arrivée en 58e position.

  1. Eddy Merckx sur son record égalé par Cavendish: "J’ai fait 2800 kilomètres en tête, il en a fait six…"
    Tour de France

    Eddy Merckx sur son record égalé par Cavendish: "J’ai fait 2800 kilomètres en tête, il en a fait six…"

    Une résurrection. Cinq ans après sa dernière victoire sur le Tour de France, Mark Cavendish a retrouvé ses jambes de 20 ans. Vendredi/hier, le sprinteur originaire de l’île de Man a égalé le record de 34 victoires d’étapes sur le Tour de France détenu par Eddy Merckx. Et dire qu’une semaine avant le début du Tour, il ne pensait même pas participer... Malgré ses quatre victoires sur cette édition 2021, Mark Cavendish (Deceuninck) a assuré que Merckx resterait "toujours le plus grand". Le “Cannibale”, lui, estime que leurs performances ne sont pas vraiment comparables.
  2. La Belge Kopecky échoue  à quelques secondes du podium, la médaille d’or pour la sensation Kiesenhofer
    JO 2020

    La Belge Kopecky échoue à quelques secondes du podium, la médaille d’or pour la sensation Kiesen­hofer

    Au lendemain du sacre de Richard Carapaz chez les messieurs, la course en ligne féminine a accouché d’une grosse surprise. C’est Anna Kiesenhofer qui décroche l’or olympique. A l’attaque dès le kilomètre zéro, elle s’impose après avoir passé les 135 kilomètres (dont plus de 40 seule) à l’avant de la course. Première Belge, Lotte Kopecky échoue à la quatrième place,