Remco Evenepoel adresse un message de soutien aux Belges depuis Tokyo.
Plein écran
Remco Evenepoel adresse un message de soutien aux Belges depuis Tokyo. © Photo News

“Chers Belges”: le message de soutien de Remco Evenepoel

Jour de deuil national oblige, Remco Evenepoel a souhaité adresser un message de soutien et d’encouragement à la population belge, à quelques jours de sa première compétition à Tokyo. 

  1. Un Wout Van Aert grand crû et une quatrième victoire belge sur le Tour de France
    Tour de France

    Un Wout Van Aert grand crû et une quatrième victoire belge sur le Tour de France

    Quatrième cuvée belge du Tour de France 2021 à Saint-Emilion! Déjà vainqueur de l’étape du Mont Ventoux, Wout Van Aert a remis ça en remportant le contre-la-montre qui emmenait les coureurs de Libourne à Saint-Emilion. Un petit exploit: il fallait remonter 36 ans en arrière pour trouver la trace d’un coureur belge, Eric Vanderaerden en l’occurence, vainqueur d’un chrono sur la Grande Boucle. Aucun problème pour Tadej Pogacar, qui prend la huitième place de l’étape et qui remportera le Tour de France pour la seconde fois, dimanche soir.
  2. Van Aert déçu: “Ce n’est pas le résultat que j’espérais”

    Van Aert déçu: “Ce n’est pas le résultat que j’espérais”

    Après sa médaille d’agent sur l’épreuve en ligne, Wout van Aert espérait un nouveau podium lors du contre-la-montre, mercredi. Mais le Campinois a dû se contenter de la sixième place à l’issue de la course disputée sur 44 km autour du Fuji International Speedway, à 1:40 du vainqueur Primoz Roglic. “C’est un résultat correct, mais pas le résultat que j’espérais”, a réagi Van Aert. “Je n’ai pas pris le départ pour finir sixième. Je suis un peu déçu.”
  3. Il parcourt 1.100 kilomètres à vélo dans les Alpes pour une ASBL: “C’est mon état d’esprit”

    Il parcourt 1.100 kilomètres à vélo dans les Alpes pour une ASBL: “C’est mon état d’esprit”

    Le Tour de France 2021 vient de se terminer. Comme d’habitude, le passage dans les Alpes était fortement attendu, car c’est principalement dans la montagne que les différences au chronomètre se creusent. Cette année, il s’opérait au travers de trois étapes. Au menu: des cols hors catégorie tels que celui du Pré ou celui du célèbre Mont Ventoux. Ces obstacles, un Pont-àCellois a décidé de les surmonter seul pour une Association Sans But Lucratif (ASBL).