Plein écran
© Twitter

Chris Froome insulte un spectateur français qui l’a hué sur la Route d’Occitanie

Chris Froome n’a pas réalisé un résultat probant lundi lors de la troisième étape de la Route d’Occitanie. Mais le quadruple vainqueur du Tour de France a aidé son équipier Egan Bernal dans la montée finale, même s’il a été pris à partie par certains spectateurs.

  1. La Néerlandaise Anna van der Breggen s'offre un doublé inédit au XXIe siècle
    Mondiaux de cyclisme

    La Néerlandai­se Anna van der Breggen s'offre un doublé inédit au XXIe siècle

    Anna van der Breggen a remporté la course en ligne féminine des Mondiaux de cyclisme, samedi à Imola. Après 143 kilomètres de course sur un parcours accidenté, la Néerlandaise, sacrée sur le chrono jeudi, s’est imposée en solitaire afin de décrocher un second maillot arc-en-ciel après celui acquis à Innsbruck en 2018. Les Pays-Bas ont réalisé le doublé avec Annemiek van Vleuten, qui a remporté un sprint à deux contre l’Italienne Elisa Longo Borghini.
  2. Les larmes de Julian Alaphilippe: "Le rêve de ma carrière"

    Les larmes de Julian Alaphilip­pe: "Le rêve de ma carrière"

    Julian Alaphilippe est un coureur aux qualités incroyables de puncheur. Le Français, qui n'hésite jamais à rouler avec panache, a placé une attaque tranchante dans la dernière ascension de la journée avant de résister dans la finale et de s'adjuger le titre de champion du monde. "C'était vraiment le rêve de ma carrière. J'ai déjà été très proche dans le passé mais jamais sur le podium. C'était une journée parfaite", a déclaré Alaphilippe à l'arrivée, submergé par les émotions.
  3. Bradley Wiggins qualifie de “ridicule” l’action contre le racisme du peloton: “Il n'y a pas de solidarité”

    Bradley Wiggins qualifie de “ridicule” l’action contre le racisme du peloton: “Il n'y a pas de solidarité”

    Ce dimanche, lors de la dernière étape du Tour de France, de nombreux coureurs, dont Wout van Aert, sont apparus avec des masques sur lesquels des slogans antiracistes étaient écrits au marqueur noir. Un beau geste. Mais selon l’ancien vainqueur de la Grande Boucle, Bradley Wiggins, l’action était plutôt amateur. “C’était ridicule”, a-t-il déclaré.