Plein écran
© Photo News

Christian Prudhomme: "L'annulation de Paris-Roubaix serait tout à fait logique"

La crise sanitaire mondiale provoquée par le coronavirus Covid-19 a provoqué l'arrêt des tous les sports, dont le cyclisme. Pour le moment plus aucune épreuve ne sera disputée jusqu'au début avril. 

Le Tour des Flandres, prévu le 5 avril, est plus qu'en danger et Paris-Roubaix, le 12 avril, devrait lui aussi être annulé, à en croire le directeur d'ASO, organisateur de l'épreuve Christian Prudhomme interrogé sur RMC. 

"Tous les sports s'arrêtent et le cyclisme n'est pas différent des autres... J'imagine que dans les jours qui viennent, pour le mois d'avril en tout cas, les décisions seront les mêmes de la part de l'UCI, des collectivités concernées. Ce qui est tout à fait logique. Ma parole n'a rien d'officiel, mais on voit mal comment on pourrait différer du reste”.

Reste la question du Tour de France, alors que le départ du Tour d'Italie a lui aussi été annulé vendredi. ASO est aussi l'organisateur de la Grande Boucle. Christian Prudhomme s'est montré moins affirmatif. “C’est dans plus de cent jours. Vous savez, quand les gens vont reprendre une activité normale, et on espère tous que ce sera le plus tôt possible, il y aura sans doute une frénésie et une envie plus fortes qu'avant!”. Le départ du Tour de France 2020 est prévu le 27 juin à Nice.

  1. Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    La Cellule de coordination interfédérale de la fédération belge (Belgian Cycling), de la fédération francophone (FCWB) et de la fédération flamande (Cycling Vlaanderen) a décidé de suspendre toutes les courses cyclistes dans notre pays jusqu'à nouvel ordre jusqu'au 1er juin 2020 inclus. Le cyclisme belge, en annonçant cette mesure vendredi, ne fait que suivre la décision similaire prise précédemment par l'Union cycliste internationale (UCI) en raison de la pandémie de Covid-19.
  2. Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Dimanche, la "fête nationale" flamande du vélo devait se dérouler à l'occasion du 104e Tour des Flandres. La pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement que le gouvernement fédéral a été contraint de prendre en ont décidé autrement. À défaut de pouvoir encourager leurs champions au bord de la route, les amateurs de cyclisme pourront se consoler en assistant dans leur fauteuil à la première édition virtuelle de la course.