Yves Lampaert et Enric Mas.
Plein écran
Yves Lampaert et Enric Mas. © BELGA

Deceuninck-Quick Step vise la victoire dans le chrono par équipes

Un contre-la-montre par équipes de 27,6 km entre le Palais Royal et l'Atomium constitue dimanche la deuxième étape du Tour de France. "Nous allons essayer de gagner", a prévenu Tom Steels, directeur sportif de Deceuninck-Quick Step. 

  1. Soren Kragh Andersen surprend les sprinteurs et les Belges à Lyon
    Tour de France

    Soren Kragh Andersen surprend les sprinteurs et les Belges à Lyon

    Avec deux côtes de quatrième catégorie dans les dix derniers kilomètres, la 14e étape du Tour de France était promise à un homme fort, on a effectivement assisté à un final de costauds sur les routes qui menaient les coureurs à Lyon. Tiesj Benoot, Marc Hirschi, Julian Alaphilippe ou encore Thomas De Gendt ont tous, tour à tour, tenté leur chance, mais c’est finalement le Danois Soren Kragh Andersen qui a profité d’un petit relâchement du peloton pour partir seul, à trois kilomètres de l’arrivée, et filer vers la première victoire d’étape de sa carrière sur le Tour de France.
  2. Kwiatkowski s'impose lors de la 18e étape, Roglic conforte son maillot jaune
    Tour de France

    Kwiatkow­ski s'impose lors de la 18e étape, Roglic conforte son maillot jaune

    Michal Kwiatkowski a remporté la 18e étape du Tour de France jeudi entre Méribel et La Roche-sur-Foron (175 km). Le Polonais a devancé son équipier chez Ineos Richard Carapaz, nouveau maillot à pois. Les deux coureurs, seuls en tête à 35 km de la fin, ont conclu une longue échappée. Wout van Aert (Jumbo-Visma) a terminé à la troisième place en réglant le sprint du groupe des favoris.
  3. Sam Bennett offre une deuxième victoire d’étape à Deceuninck-Quick Step
    Tour de France

    Sam Bennett offre une deuxième victoire d’étape à Deceuninck-Quick Step

    Comme attendu, au lendemain de la journée de repos, c’est au sprint que s’est conclue la neuvième étape du Tour de France, dessinée entre l’île d’Oléron et l’île de Ré. Et à ce petit jeu, les deux plus rapides du peloton sont Sam Bennett et Caleb Ewan. L’Autralien avait devancé l’Irlandais lors du dernier sprint massif, Sam Bennett a pris sa revanche, mardi, pour offrir à Deceuninck-Quick Step sa deuxième victoire sur ce Tour 2020, après celle de Julian Alaphilippe lors du week-end d’ouverture.