Malgré la poisse, Cian Uijtdebroeks a tenu à terminer ses championnats du monde.
Plein écran
Malgré la poisse, Cian Uijtdebroeks a tenu à terminer ses championnats du monde. © Photo News

Deux chutes et 120 km loin derrière pour Uijtdebroeks "Un Mondial en Belgique, tu dois le terminer”

Mondiaux de cyclismeCian Uijtdebroeks pouvait nourrir des ambitions lors de la course en ligne juniors des Mondiaux de cyclisme sur route, vendredi, à Louvain, mais sa course a été compromise dès le premier tour. Victime de deux chutes, il a d'emblée perdu beaucoup de terrain. Mais il a néanmoins fini la course en 70e position, à 8:26 du vainqueur norvégien Per Strand Hagenes, "après un chrono de 120 kilomètres". "Si tu prends le départ d'un Championnat du monde en Belgique, tu dois rouler jusqu'à la fin", a résumé le jeune coureur belge de 18 ans.

  1. Un record de cols pour les hommes, les Pyrénées pèseront lourd pour les femmes: découvrez les parcours du Tour de France 2023

    Un record de cols pour les hommes, les Pyrénées pèseront lourd pour les femmes: découvrez les parcours du Tour de France 2023

    L’édition 2023 du Tour de France, qui a été présentée jeudi à Paris, partira de Bilbao dans le Pays basque espagnol le samedi 1er juillet et se terminera sur les Champs Élysées à Paris le dimanche 23 juillet. La 110e édition de la Grande Boucle s’annonce usante, avec le passage dans les cinq massifs montagneux de l’Hexagone. Le parcours du Tour de France Femmes 2023 a également été révélé. Le Grand Départ sera donné le dimanche 23 juillet à Clermont-Ferrand, le jour de l’arrivée du Tour de France hommes à Paris. L’arrivée finale sera jugée le dimanche 30 juillet à Pau au terme de la 8e étape, disputée sous la forme d’un contre-la-montre individuel.
  2. Le Norvégien Hagenes champion du monde junior, pas de médaille pour les Belges
    Mondiaux de Louvain

    Le Norvégien Hagenes champion du monde junior, pas de médaille pour les Belges

    Per Strand Hagenes est le nouveau champion du monde junior! Au terme d'une course palpitante, le Norvégien s’est envolé vers la victoire à cinq kilomètres de l’arrivée. Vice-champion d’Europe à Trente il y a deux semaines, il prend sa revanche en devançant le champion d’Europe Romain Grégoire et s’offre le maillot arc-en-ciel. Mauvais début de journée pour les Belges, qui avaient perdu sur chute leur leader Cian Uijtdebroeks dès le premier tour et qui se contentent de la huitième place de Vlad Van Mechelen.
  3. Evenepoel répond à Merckx: “J’ai beaucoup de respect pour lui, mais visiblement ce n’est pas réciproque”

    Evenepoel répond à Merckx: “J’ai beaucoup de respect pour lui, mais visible­ment ce n’est pas réciproque”

    Remco Evenepoel prendra le départ de la course en ligne des Mondiaux, dimanche à Anvers, “sans stress”. “Ce sont mes deuxièmes Mondiaux, je ne serai pas stressé”, a expliqué le coureur de Deceuninck-Quick Step jeudi en conférence de presse. “Le fait que ça se passe dans mon pays ne rajoute pas de stress. Mes sensations sont peut-être même meilleures qu’avant ma chute. Je n’ai pas de raison d’être nerveux. Je dois rouler de manière relax.”