Plein écran
Dylan Teuns © Photo News

Dylan Teuns remporte la deuxième étape du Criterium du Dauphiné

Dylan Teuns (Bahrain-Merida) a remporté la deuxième étape du Critérium du Dauphiné (WorldTour) disputée sur 180 km entre Mauriac et Craponne-sur-Arzon avec 8 difficultés au programme lundi en France. Le coureur belge a battu dans un sprint à deux le Français Guillaume Martin (Wanty-Gobert), avec lequel il s'était échappé à 19 km de l'arrivée. Il s'empare aussi du maillot jaune de leader.

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) a réglé le sprint pour la 3e place à 13 secondes de Teuns, devant le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et le Canadien Michael Woods (EF Education First). 

Plein écran
© Photo News

Teuns, qui a décroché à 27 ans son premier succès de la saison, le 9e de sa carrière, prend la tête du classement général. Il déloge de la 1e place le Norvégien Edvald Boasson Agen (Dimension Data), qui avait privé les Belges d'une victoire, devançant Philippe Gilbert et Wout van Aert, la veille.Au général, Teuns compte désormais 3 secondes d'avance sur Guillaume Martin et 20 secondes sur Fuglsang.

Troisième étape

La troisième étape conduira mardi les coureurs de Le Puy en Velay à Riom sur 177 km. Le Criterium du Dauphiné, traditionnelle épreuve préparatoire au Tour de France qui s'élance depuis Bruxelles le 6 juillet, s'achève dimanche.

Dylan Teuns: “J’attendais depuis deux ans de gagner à nouveau”

Plein écran
© Photo News

“J’attendais depuis deux ans de gagner à nouveau, c’était long et celle-ci est très belle”, déclare le coureur belge de 27 ans, qui n’avait plus levé les bras au ciel depuis l’Arctic Race of Norway en août 2017. “C’était une étape folle dès le départ, avec une très belle et importante échappée”, raconte Dylan Teuns. “On a roulé à fond toute la journée, le peloton a chassé sur un rythme très élevé. Lorsque les derniers échappés ont été repris, j’ai vu que plusieurs gars étaient fatigués et qu’il y avait une opportunité à saisir. Dans la dernière difficulté, nous avons fait la différence avec Guillaume Martin, qui a été un très bon partenaire jusqu’à la fin. C’était lui le plus fort en montée, et finalement je suis soulagé d’avoir pu remporter ce duel alors qu’il m’avait surpris dans le dernier virage. C’est un rêve qui devient réalité de porter le maillot de leader sur une course comme le Dauphiné”. 

Dauphiné: Teuns “remercie Guillaume Martin”

Plein écran
© Photo News

Dylan Teuns, vainqueur de l’étape et maillot jaune: “C’est une victoire très spéciale. Dans la saison, le Dauphiné est l’un des plus grandes courses d’une semaine. Aujourd’hui, il y a eu une grosse échappée, avec des coureurs comme Dumoulin et Alaphilippe, et Ineos a roulé. C’était dur, même en 20e position dans le peloton. Après, il fallait saisir l’opportunité. Dans le final, ça s’est très bien passé avec Guillaume Martin. Je le remercie pour ce qu’il a fait. On a résisté. Au sprint, il savait que j’étais plus rapide, il est resté dans ma roue, mais j’ai réussi à conclure. J’attendais cette victoire depuis un an et demi, j’ai souvent fait deuxième et troisième, notamment à la Vuelta. Je suis fier de porter ce maillot jaune, je vais tout faire pour le conserver. Demain (mardi), j’ai des chances car ça semble plus facile. Sur le chrono (mercredi), je vais tout donner pour le garder. Le Tour ? j’étais très déçu de ne pas le faire l’an dernier. Cette année, je sais que j’y serai et je m’en réjouis”.

Romain Bardet, 19e de l’étape: “Ce n’est que mon deuxième jour de course après ma reprise. Les sensations ne sont pas encore excellentes. J’ai essayé de me découvrir un peu tôt dans l’ascension, je n’avais pas les jambes pour faire mieux mais je progresse. C’était une grosse étape, avec la joie d’être sur mes routes d’entraînement. Je remercie les supporters.”

Plein écran
© AFP