Julien Alaphilippe
Plein écran
Julien Alaphilippe © LAPRESSE

Écarter Alaphilippe, un “choix difficile" pour Steels: “Nous ne l’avons pas emmené pour le protéger de lui-même”

 Le champion du monde Julian Alaphilippe ne se présentera pas au départ du 109e Tour de France et cette non-sélection a été “l’une des décisions les plus difficiles”, a indiqué mercredi le directeur sportif de Quick-Step Alpha Vinyl, Tom Steels.

  1. Où se situe la différence entre une assurance voyage avantageuse et une assurance voyage coûteuse?
    Guide-epargne.be

    Où se situe la différence entre une assurance voyage avantageu­se et une assurance voyage coûteuse?

    Pourquoi contracteriez-vous une assurance voyage coûteuse si vous pouvez également trouver une assurance avantageuse? Cette question est légitime, mais aussi dangereuse. En contractant une telle assurance, vous devez toujours d’abord tenir compte des risques que vous souhaitez couvrir; le prix ne vient qu’ensuite. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique tout ce dont vous devez tenir compte.
  2. “Une absence qui interroge”: la presse surprise par la non-sélection d’Alaphilippe pour le Tour de France

    “Une absence qui interroge”: la presse surprise par la non-sélection d’Alaphilippe pour le Tour de France

    Tristesse pour un champion du monde: Julian Alaphilippe, non sélectionné par l’équipe Quick-Step, regardera le Tour de France à distance sans pouvoir défendre ses chances, deux mois après la grave chute qui a bouleversé sa saison. La déception prime pour le chouchou du public français même s’il assure “comprendre tout à fait” la décision prise par sa formation. La presse française ,elle, s'interroge. Focus.
  3. Astana met fin à la suspension de Miguel Angel Lopez

    Astana met fin à la suspension de Miguel Angel Lopez

    L'équipe cycliste Astana a annoncé lundi qu'elle mettait fin à la suspension de son grimpeur colombien Miguel Angel Lopez, une mesure qu'elle avait prise après un contrôle des bagages du coureur par la police espagnole à l'aéroport de Madrid le 22 juillet. Dans un communiqué transmis à l'AFP, l'équipe kazakhe souligne "qu'en l'absence d'éléments trouvés par les autorités espagnoles ou l'Union cycliste internationale (UCI)", elle n'est pas "en position de continuer cette suspension qui prive le coureur de ses droits contractuels".