Plein écran
© REUTERS

Échappée ou sprint, quel final pour la dixième étape?

Les 171 coureurs du peloton du Tour de France ont pris lundi à 12h10 le départ de la 10e étape du Tour de France à Saint-Flour (départ réel à 12h25). Cette dernière étape avant le premier jour de repos arrivera à Albi vers 17h30. Échappée ou sprint ? Les deux scénarios sont concevables dans cette 10e étape du Tour de France qui traverse le Cantal, l'Aveyron et le Tarn pour rejoindre Albi. 

Le tracé propose quatre côtes (une de 4e catégorie, trois de 3e), la dernière se situant à 53 km de l'arrivée.
Le parcours dans les trois départements comporte 217,5 kilomètres. Mais sans obstacles importants de nature à décourager les sprinteurs bien que les routes soient casse-pattes sur l'Aubrac, la vallée du Lot et le Ségala avant le final plus plat.

L’arrivée sera jugée au bout d'une longue ligne droite de 900 mètres, à proximité de la cathédrale Sainte-Cécile, une merveille gothique, la plus grande cathédrale de briques du monde, ornée de nombreuses fresques et inscrite depuis 2010 au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Le Français Julian Alaphilippe (Deceunick-Quick Step) porte le maillot jaune, Tim Wellens (Lotto Soudal) le maillot à pois, le Slovaque Peter Sagan (Bora-hansgrohe) le maillot vert et l'Italien Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) le maillot blanc. Ville-étape pour la 13e fois, Albi a consacré Peter Sagan, le Slovaque titulaire du maillot vert, lors de la dernière venue du Tour en 2013. Mais le final de l'étape, partie de Montpellier, empruntait un autre parcours.

  1. L’UCI officialise la liste des équipes WorldTour, Cofidis fait son retour

    L’UCI officiali­se la liste des équipes WorldTour, Cofidis fait son retour

    L'UCI, l'Union cycliste internationale, a publié mardi la liste des équipes qui bénéficient d'une licence WorldTour pour la période 2020-2022. Lotto Soudal et Deceuninck - Quick-Step, les deux formations belges historiques du plus haut niveau, sont évidemment présentes. L'équipe française Cofidis fait son retour, elle qui avait déjà eu le statut WorldTour, jadis appelé ProTour, entre 2005 et 2009.