Plein écran
Stybar, Serry et Evenepoel, lors de la 6e étape © BELGA

Evenepoel toujours leader à la veille de l'épilogue du Tour de San Juan

Contrairement à la veille, Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) n'a pas été inquiété samedi et emmène toujours le classement général du Tour de San Juan (2.Pro) cycliste à l'issue de la 6e étape. Après 174,5 kilomètres de course, son équipier Zdenek Stybar (Deceuninck-Quick Step) a placé une attaque à quelques hectomètres de la ligne et n'a jamais été rejoint. Il a devancé le Colombien Juan Sebastian Molano (UAE Team Emirates) et le Français Rudy Barbier (Israël Start-Up Nation).

Avec seules deux côtes de troisième catégorie et un profil assez plat, cette étape de la course à étapes argentine avec départ et arrivée sur l'Autódromo El Villicúm semblait promise aux meilleurs sprinteurs.

Les quatre échappés du jour, les Italiens Andrea Di Renzo (Vini Zabu - KTM) et Mirco Maestri (Bardiani-CSF-Faizanè) et les Argentins Laureano Rosas (Transportes Puertas de Cuyo) et Augustin Fraysse (Argentine), ont été repris à 18 km de la ligne.

Le final, disputé sur un circuit automobile, a vu les équipes de sprinteurs se porter aux avant-postes mais les nombreux virages ont très largement étiré le peloton. Profitant d'un moment de flottement, Stybar a accéléré dans le dernier kilomètre. Le Tchèque de 34 ans a conservé une mince avance sur la ligne, remportant le 18e succès de sa carrière.

Au classement général, Remco Evenepoel compte 33 secondes d'avance sur l'Italien Filippo Ganna. Leader depuis sa victoire dans le contre-la-montre lors de la 3e étape, le Belge de 20 ans pourrait décrocher son 7e succès en carrière dimanche, le deuxième dans une course à étapes après avoir remporté le dernier Baloise Belgium Tour.

Dimanche, la dernière étape sera courue dans les rues de San Juan (141,3 km). Après neuf tours d'un circuit local, les sprinteurs devraient se disputer le bouquet.

Le Colombien Winner Anacona est le vainqueur sortant.