Plein écran
© ANP

Ewan remporte la 11e étape, Sagan disqualifié, le doigt d’honneur de van Aert

Mise à jourPromise à un sprinteur, la 11e étape du Tour de France s’est disputée dans les derniers hectomètres entre les plus rapides du peloton. Déjà vainqueur à Sisteron, l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) a récidivé après 167,5 km entre Châtelaillon-Plage et Poitiers. Deuxième sur la ligne, Sagan a été disqualifié pour une manœuvre jugée dangereuse sur Wout van Aert (Jumbo-Visma). Le Belge a donc terminé troisième de l’étape, derrière l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step).

  1. Les larmes de Julian Alaphilippe: "Le rêve de ma carrière"

    Les larmes de Julian Alaphilip­pe: "Le rêve de ma carrière"

    Julian Alaphilippe est un coureur aux qualités incroyables de puncheur. Le Français, qui n'hésite jamais à rouler avec panache, a placé une attaque tranchante dans la dernière ascension de la journée avant de résister dans la finale et de s'adjuger le titre de champion du monde. "C'était vraiment le rêve de ma carrière. J'ai déjà été très proche dans le passé mais jamais sur le podium. C'était une journée parfaite", a déclaré Alaphilippe à l'arrivée, submergé par les émotions.