Plein écran
© photo_news

Fin de Giro pour Molano, suspendu par son équipe

UAE Team Emirates poursuivra le Tour d'Italie cycliste (WorldTour) sans son coureur colombien Juan Sebastián Molano, écarté mardi de l'équipe en raison de "valeurs physiologiques anormales".

"Conformément à la politique de l'équipe concernant la protection de la santé de nos athlètes, Molano va être suspendu et passer des tests plus approfondis dans les prochaines semaines, en collaboration avec l'Union cycliste internationale (UCI), afin de déterminer les causes de ces résultats inhabituels", précise le communiqué d'UAE Team Emirates.

"Aucune autre information ne sera divulguée, tant que les résultats de ces examens ne seront pas connus..."

Molano, 24 ans, vainqueur de la troisième étape du Tour de Colombie le 14 février, était 140e au classement général, à 11:59 du leader Primoz Roglic.

Il était le poisson-pilote de son compatriote Fernando Gaviria, lauréat de l'étape de lundi suite à la disqualification d'Elia Viviani. Molano s'était pour sa part classé 21e.

La quatrième étape, ce mardi, se dispute sur la distance de 235 kilomètres entre Orbetello et Frascati.

  1. Le maillot rose change d’épaules au Giro

    Le maillot rose change d’épaules au Giro

    Cesare Benedetti (BORA-hansgrohe) a levé les bras au terme de la 12e étape du Tour d'Italie, jeudi à Pinerolo. Après 158 kilomètres au départ de Cuneo, l'Italien de 31 ans a décroché son premier succès chez les professionnels, venant ponctuer une journée marquée par une longue échappée. Benedetti a devancé son compatriote Damiano Caruso (Bahrain Merida) et l'Irlandais Eddie Dunbar (Ineos). Sixième du jour, le Slovène Jan Polanc (Emirates) a dépossédé son équipier italien Valerio Conti du maillot rose de leader.