Plein écran
Geraint Thomas © rv

Geraint Thomas ne manquera pas le Tour de France malgré sa grosse chute

MISE A JOURLes blessures subies par Geraint Thomas (Ineos) lors de sa lourde chute durant la quatrième étape du Tour de Suisse, mardi, sont moins graves que prévu. C’est ce qu’il ressort des examens effectués à l’hôpital, a annoncé son équipe.


“Thomas a été emmené directement à l’hôpital après avoir souffert d’écorchures à l’épaule et d’une coupure à l’œil droit suite à une chute, mais heureusement le coureur de 33 ans n’a subi aucune autre blessure”, a communiqué Ineos.

“Je suis tombé sur mon épaule et mon visage et il y a eu un peu de sang”, a expliqué le dernier vainqueur du Tour de France. “Tu dois toujours être prudent en cas de blessure à la tête et, alors que je souhaitais continuer, les médecins ont pris la bonne décision de me sortir de la course.”

Sa participation au Tour de France, qui débutera de Bruxelles le 6 juillet, n’est pas en danger. “C’est clair que c’est frustrant et que c’est un léger contretemps dans ma préparation, mais il reste encore beaucoup de temps avant le départ à Bruxelles. Nous recalibrerons cela et je suis sûr que mon entraîneur Tim Kerrison aura un plan pour s’assurer que je sois prêt le 6 juillet.”

  1. Julian Alaphilippe surprend tout le monde au contre-la-montre et conforte son maillot jaune

    Julian Alaphilip­pe surprend tout le monde au con­tre-la-mon­tre et conforte son maillot jaune

    Le maillot jaune Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s’est adjugé le contre-la-montre de Pau (27,2 km), 13e étape du Tour de France, vendredi. Le Français s’est imposé devant le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième à 14 secondes. Un épatant Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a pris la troisième place à 14 secondes. L’étape a aussi été marquée par la chute et l’abandon de Wout van Aert (Jumbo-Visma).