Plein écran
© EPA

GP de l'Escaut: Deceuninck-Quick.Step vise une cinquième victoire de suite avec Sam Bennett

Deceuninck-Quick Step compte sur un sprint massif à l'arrivée de la 108e édition du Grand Prix de l'Escaut (1.Pro) mercredi sur 173,3 km. Raison pour laquelle la formation de Patrick Lefevere a désigné Sam Bennett comme chef de file.

  1. Première victoire de l'année pour Sagan, auteur d'un grand numéro sur les routes du Giro

    Première victoire de l'année pour Sagan, auteur d'un grand numéro sur les routes du Giro

    Peter Sagan a levé les bras à Tortoreto après 177 kilomètres de course au départ de Lanciano lors de la 10e étape du Tour d’Italie. Le Slovaque de l’équipe BORA-hansgrohe n’avait plus gagné depuis juillet 2019. Ce succès en solitaire permet au triple champion du monde de rentrer dans le cercle restreint des coureurs vainqueurs sur les trois grands tours. Troisième du jour, le Portugais João Almeida (Deceuninck - Quick - Step) a consolidé son maillot rose de leader.
  1. Victoire d’étape et maillot à pois: superbe coup double pour Tim Wellens sur la Vuelta

    Victoire d’étape et maillot à pois: superbe coup double pour Tim Wellens sur la Vuelta

    Déjà à l’avant lors des deux premières étapes, Tim Wellens a remis ça, samedi, sur les routes de la Vuelta. Et cette fois ça a payé. Le coureur belge de l’équipe Lotto-Soudal a d’abord fait le plein de points pour s’offrir le maillot à pois de leader de classement de la montagne avant d’ajuster Guillaume Martin et Thymen Arensman au sprint. Après ses succès sur le Giro en 2016 et en 2018, c’est la troisième victoire d’étape pour Tim Wellens sur un Grand Tour.
  2. Positif au Covid-19, Steven Kruijswijk quitte le Giro tout comme l'équipe Michelton-Scott

    Positif au Covid-19, Steven Kruijswijk quitte le Giro tout comme l'équipe Michelton-Scott

    Au lendemain de la première journée de repos, le 103e Tour d’Italie cycliste va repartir mardi pour sa 10e étape sans le Néerlandais Steven Kruijswijk. Le coureur de Jumbo-Visma, qui était 11e au classement général, a été testé positif au Covid-19. L’ensemble de la formation Michelton-Scott, dont le leader Simon Yates avait dû lui aussi quitter le Giro samedi dernier après un contrôle positif au coronavirus, a aussi décidé de quitter l’épreuve. Quatre autres membres de la formation australienne seraient aussi positifs.