Plein écran
Greg Van Avermaet. © RV

Greg Van Avermaet remporte le GP de Montréal

Greg Van Avermaet (CCC) a remporté dimanche la 10e édition du Grand Prix cycliste de Montréal, le second volet des manches du WorldTour disputées au Canada. 

Au terme des 219,6 km d’une course assez débridée composée de 18 tours (deux de plus que l’an dernier) d’un circuit très exigeant de 12,2 km autour du Mont Royal et après un total de 4.734 mètres de dénivelé positif, le champion olympique de Rio a émergé dans le sprint final en faux-plat montant. Déjà vainqueur en 2016, il a devancé l’Italien Diego Ulissi (UAE Team Emirates), le vainqueur 2017, et l’Espagnol Ivan Garcia Cortina (Barhain-Merida). Tim Wellens (Lotto Soudal), lauréat en 2015, a fini 4e.

Van Avermaet succède au palmarès à l’Australien Michael Matthews (Sunweb). Celui-ci avait réussi vendredi le doublé dans le GP de Québec douze mois après un premier succès. “Golden Greg” signe son 3e succès de la saison après la 3e étape du Tour de Valence et la 4e du Tour du Yorkshire. Il avait fini 3e vendredi à Québec.

Le Français Benoît Cosnefroid (AG2R) a filé seul à moins de 9 km de l’arrivée. Il a été pris en chasse d’abord par Tim Wellens (Lotto Soudal) puis par Enric Mas (Deceuninck-Quick Step) et enfin par Julian Alaphilippe. Le leader des Deceuninck-Quick Step a rejoint son compatriote et les deux hommes ont collaboré alors que derrière Peter Sagan (BORA-hansgrohe) emmenait la chasse. Les Français étaient débordé à 300 mètres de l’arrivée et Van Avermaet débordait Ulissi pour décrocher sa plus belle victoire de la saison. Il devient le premier double vainqueur dans la plus grand ville du Québec.

Ces deux épreuves québecoises assez exigeantes réunissaient de nombreux candidats aux lauriers mondiaux 2019 qui seront attribués dans deux semaines, le 29 septembre, à Harrogate en Angleterre.