Plein écran
© BELGA

Hommage à Bjorg Lambrecht au funérarium de Knesselare

De nombreuses personnes ont rendu une dernière visite, samedi, au cycliste Bjorg Lambrecht, au funérarium de Knesselare, où il repose. Ses funérailles auront lieu mardi. D'ici là, les drapeaux belges de la commune sont en berne.

Les sympathisants et supporters du cycliste, décédé accidentellement lors du Tour de Pologne, peuvent rendre visite au funérarium ces samedi et dimanche de 10 à 13H.

Les funérailles se tiendront mardi à 11H en l'église Sint-Willibrordus de Knesselare. Un écran géant sera installé en dehors de l'édifice pour permettre à toutes les personnes le souhaitant de dire au revoir à Bjorg Lambrecht.

Le centre de Knesselare sera exceptionnellement soustrait à la circulation et tout stationnement y sera interdit. La crémation aura ensuite lieu dans l'intimité de la famille.

Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
  1. Fuglsang écrase déjà la concurrence en Andalousie, Teuns sur le podium
    Play
    Ruta del Sol

    Fuglsang écrase déjà la concurren­ce en Andalousie, Teuns sur le podium

    De retour à la compétition après les soupçons de dopage qui l’ont égratigné, Jakob Fuglsang n’a laissé à personne le soin de dicter sa loi sur la première étape de la Ruta del Sol: seul Mikel Landa a pu accompagner Fuglsang jusqu’à la ligne, mais l’Espagnol n’a rien pu faire au sprint. L’étape et le premier maillot de leader pour le leader de l’équipe Astana, déjà vainqueur de l’épreuve l’an dernier, Dylan Teuns prend la troisième place.
  2. Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superprestige

    Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superpres­ti­ge

    Laurens Sweeck a remporté, samedi, en solitaire la dernière manche du 38e Superprestige de cyclocross à Middelkerke en 1 heure, 2 minutes et 30 secondes. Alors qu'il n'a glané qu'une seule course sur les sept cross disputés, le coureur de chez Pauwels Sauzen-Bingoal en profite pour devancer son coéquipier Eli Iserbyt au classement final. Il succède ainsi au palmarès au Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur l'an dernier de ce challenge de régularité.