Plein écran
© belga

"Je rêve de Liège-Bastogne-Liège depuis longtemps"

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) est prêt à tout donner pour s'imposer dimanche dans Liège-Bastogne-Liège. Le Français, vainqueur mercredi de la Flèche Wallonne, retrouvera sur sa route son dauphin de la Flèche, le Danois Jakob Fuglsang, qu'il pointe comme son principal adversaire.

"Les dés sont jetés", se plaisait à dire Julian Alaphilippe vendredi dans l'hôtel de son équipe à Lanaken. "Il faudra faire une belle course dimanche. Le changement de parcours me plaît beaucoup. Il y aura des attaques plus tôt. Liège est une course dont je rêve depuis longtemps."

En cas de victoire, Alaphilippe marquerait l'histoire du cyclisme à double titre : il deviendrait le 8e coureur à réaliser le doublé Flèche Wallonne/Liège-Bastogne-Liège la même année et il rejoindrait Eddy Merckx, vainqueur en 1972 de Milan-Sanremo, où Alaphilippe s'est imposé cette année, et à Liège. "Je ne sais pas si ce genre de doublé est encore réalisable de nos jours", a indiqué le Français. "En même temps, je n'aurais jamais cru pouvoir gagner à Sanremo cette saison. Je suis prêt, en tout cas, à tout donner dimanche. Ce sera ma dernière course avant un bon break."

La météo est annoncée peu glorieuse sur les routes de la 105e 'Doyenne'. Pluie, froid et vent seront au menu dominical. "J'avais beaucoup souffert du froid et de la neige en 2016 mais je pense que les choses ont évolué pour moi. Je peux m'adapter à plusieurs scénarios. Je pense que le vent aura un rôle important. S'il y a beaucoup de vent de face dans les longues lignes droites, ça freinera l'envie d'attaquer dans le peloton. La Roche-aux-Faucons, dernière difficulté à 15 kilomètres du but, sera un passage terrible pour tout le monde. Je n'ai peur de personne dans les bosses, mais je sais que Jakob Fuglsang sera présent. C'est un coureur qui sait me pousser dans mes limites. Il faudra être dans un très grand jour pour bien résister et j'espère que ce sera le cas pour moi."

"Aucune pression"
Pour le coureur français, la course de dimanche peut être ouverte. "Je pense qu'il y aura beaucoup de coureurs capables de s'imposer. Il y aura des équipes très fortes mais je sais qu'Astana est omniprésente depuis le début de saison et ils seront à nouveau difficiles à battre. Et Fuglsang, avec qui je suis souvent à la lutte depuis le début de saison, sera encore très dangereux dimanche."

Philippe Gilbert, qui a fait l'impasse sur la Flèche Wallonne, intégrera le groupe Deceuninck-Quick Step pour Liège-Bastogne-Liège, deux semaines après sa victoire à Paris-Roubaix. "Je pense que personne n'a vraiment la pression dans notre équipe. Philippe Gilbert a gagné Paris-Roubaix, j'ai gagné Milan-Sanremo. Il y a bien d'autres équipes qui ont plus de pression que nous et qui doivent prendre l'initiative pour gagner. Nous aurons une équipe très forte, comme celle qui a presté à la Flèche Wallonne."

  1. Tom Dumoulin quittera Sunweb pour Jumbo-Visma à la fin de la saison

    Tom Dumoulin quittera Sunweb pour Jum­bo-Vis­ma à la fin de la saison

    L‘équipe cycliste Sunweb a annoncé lundi le départ de son leader Tom Dumoulin à la fin de la saison. Le Néerlandais de 28 ans était membre de cette formation du WorldTour depuis huit ans. Dans la foulée, l’équipe WorldTour Jumbo-Visma a annoncé l’arrivée du meilleur coureur néerlandais de tours actuel. La formation néerlandaise ambitionne de rivaliser avec Ineos dans les grands tours. Dumoulin rejoint Primoz Roglic, Steven Kruijswijk, Dylan Groenewegen et nos compatriotes Wout van Aert et Laurens De Plus, entre autres.
  2. Laurens De Plus remporte BinckBank Tour

    Laurens De Plus remporte BinckBank Tour

    Laurens De Plus (Jumbo-Visma) a remporté le classement final de la 15e édition du BinckBank Tour (WorldTour) au terme de la 7e et dernière étape, dépossédant in extremis Tim Wellens (Lotto Soudal) de son maillot de leader. Dimanche, Oliver Naesen s'est imposé après les 178,1 kilomètres au programme entre Leeuw-Saint-Pierre et Grammont. Le Belge de la formation AG2R La Mondiale a devancé Greg Van Avermaet (CCC) et De Plus dans un sprint à trois.
  1. Filippo Ganna remporte le contre-la-montre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna remporte le con­tre-la-mon­tre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna (Ineos) a remporté le contre-la-montre individuel du BinckBank Tour (WorldTour). Samedi à La Haye, l'Italien a été le plus rapide sur le parcours long de 8,4 km dans la ville néerlandaise. Tim Wellens (Lotto Soudal), vainqueur jeudi et 10e samedi, est leader à la veille de l'épilogue de cette course à étapes belgo-néerlandaise. L'Italien Edoardo Affini (Mitchelton-Scott) et le Néerlandais Jos van Emden (Jumbo-Visma) complètent le podium du jour.
  2. Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le coureur cycliste Romain Bardet ne disputera plus d'épreuve cette saison, a annoncé vendredi la formation AG2R La Mondiale du dernier vainqueur du maillot à pois du Tour de France. "La compétition telle que je veux la pratiquer nécessite de la fraîcheur dans tous les domaines", a reconnu le leader de l'équipe WorldTour sur le site de son équipe. "Je vais profiter des prochaines semaines pour me reposer, tout en continuant à m'entretenir physiquement et à définir les contours d'une saison 2020 qui s'annonce d'ores et déjà très excitante.”