Plein écran
Le duo de choc de Deceuninck-Quick Step sera réuni en Argentine, pour débuter la saison. © Bernd Thissen/dpa

Julian Alaphilippe débutera sa saison avec Remco Evenepoel

Julian Alaphilippe débutera sa saison 2020 en Amérique du Sud, a annoncé dimanche son équipe, Deceuninck-Quick Step. Comme emco Evenepoel, le Français débutera sa saison au Tour de San Juan, en Argentine, du 26 janvier au 2 février, au Tour de San Juan, avant de disputer, du 11 au 16 février, le Tour de Colombie.

C'est la troisième année de suite qu'Alaphilippe débutera sa saison en Amérique du Sud. En 2018, il avait disputé uniquement le Colombia Oro y Paz, décrochant une victoire d'étape. L'an passé, il s'était offert deux étapes (dont le contre-la-montre) du Tour de San Juan et une étape du Tour de Colombie, lançant parfaitement une année qui l'a ensuite vu remporter, entre autres, les Strade Bianche, Milan-Sanremo, la Flèche Wallonne et deux étapes du Tour de France, où il a longtemps porté le maillot jaune.

"L'an passé, j'ai vécu un excellent départ au Tour de San Juan et en Colombie", a confirmé Alaphilippe. "C'était une expérience formidable, rendue encore plus mémorable par les supporters fantastiques là-bas. Je suis vraiment heureux de pouvoir recommencer ma saison dans ces beaux pays et je ferai tout mon possible pour obtenir de bons résultats.”

Plein écran
La saison dernière, Julian Alaphilippe avait déjà ouvert sa moisson en Argentine. © Photo News
  1. Fuglsang écrase déjà la concurrence en Andalousie, Teuns sur le podium
    Play
    Ruta del Sol

    Fuglsang écrase déjà la concurren­ce en Andalousie, Teuns sur le podium

    De retour à la compétition après les soupçons de dopage qui l’ont égratigné, Jakob Fuglsang n’a laissé à personne le soin de dicter sa loi sur la première étape de la Ruta del Sol: seul Mikel Landa a pu accompagner Fuglsang jusqu’à la ligne, mais l’Espagnol n’a rien pu faire au sprint. L’étape et le premier maillot de leader pour le leader de l’équipe Astana, déjà vainqueur de l’épreuve l’an dernier, Dylan Teuns prend la troisième place.
  2. Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superprestige

    Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superpres­ti­ge

    Laurens Sweeck a remporté, samedi, en solitaire la dernière manche du 38e Superprestige de cyclocross à Middelkerke en 1 heure, 2 minutes et 30 secondes. Alors qu'il n'a glané qu'une seule course sur les sept cross disputés, le coureur de chez Pauwels Sauzen-Bingoal en profite pour devancer son coéquipier Eli Iserbyt au classement final. Il succède ainsi au palmarès au Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur l'an dernier de ce challenge de régularité.