Plein écran
© Photo News

Kragh Andersen dompte les favoris et les Belges, Schachmann conforte son maillot jaune

Paris-NiceSoren Kragh Andersen s’est imposé en maître sur le contre-la-montre de Paris-Nice. Le Danois a dominé le maillot jaune Maximilian Schachmann et son compatriote Kasper Asgreen. Les Belges Thomas De Gendt (4e) et Victor Campenaerts (6e) se contentent des accessits. Au général, la bonne opération est pour Maximilian Schachmann, qui augmente son avance. 

Soren Kragh Andersen (Sunweb) a remporté mercredi la 4e étape, un contre-la-montre de 15,1 kilomètres autour de Saint-Amand-Montrond, la ville de naissance de Julian Alaphilippe. Le Danois s’est imposé avec 18:51, avec 5 secondes d’avance sur l’Allemand Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe), qui conserve son maillot jaune de leader. Le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-QuickStep) termine 3e à 12 secondes, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) est 4e à 13 secondes.

L’Espagnol Pelle Bilbao (Bahrain-McLaren) complète le top 5, tandis que Victor Campenaerts (NTT Pro Cycling), second Belge dans le top 10, se classe 6e à 17 secondes du vainqueur.

Parti sur le coup de 14h18, Thomas De Gendt signait le temps de référence en 19:04, avant de céder sa première place provisoire à Kasper Asgreen, une seconde plus rapide (19:03). Celui-ci était devancé par son compatriote Soren Kragh Andersen, auteur du meilleur temps en 18:51. Dernier coureur à s’élancer, Maximilian Schachmann terminait en 18:57, sauvant son maillot jaune.

Près d’une minute d’avance pour Schachmann

Au général, Maximilian Schachmann compte 58 secondes d’avance sur Soren Kragh Andersen et 1:01 sur l’Autrichien Felix Grosschartner (Bora-hansgrohe). Dylan Teuns (Bahrain-McLaren) est 6e et premier Belge au général, à 1:10, juste devant Tiesj Benoot (Sunweb), 7e à 1:11.

Jeudi, la 5e étape sera la plus longue de la 78e édition de la Course au soleil. Elle reliera Gannat à La Côte-Saint-André sur 227 km. Paris-Nice se terminera dimanche à Nice.

Maximilian Schachmann s'affirme comme un éventuel candidat à la victoire finale de ce Paris-Nice 2020.
Plein écran
Maximilian Schachmann s'affirme comme un éventuel candidat à la victoire finale de ce Paris-Nice 2020. © Photo News
  1. Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    La Cellule de coordination interfédérale de la fédération belge (Belgian Cycling), de la fédération francophone (FCWB) et de la fédération flamande (Cycling Vlaanderen) a décidé de suspendre toutes les courses cyclistes dans notre pays jusqu'à nouvel ordre jusqu'au 1er juin 2020 inclus. Le cyclisme belge, en annonçant cette mesure vendredi, ne fait que suivre la décision similaire prise précédemment par l'Union cycliste internationale (UCI) en raison de la pandémie de Covid-19.
  2. Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Dimanche, la "fête nationale" flamande du vélo devait se dérouler à l'occasion du 104e Tour des Flandres. La pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement que le gouvernement fédéral a été contraint de prendre en ont décidé autrement. À défaut de pouvoir encourager leurs champions au bord de la route, les amateurs de cyclisme pourront se consoler en assistant dans leur fauteuil à la première édition virtuelle de la course.