Plein écran
Brillant vainqueur de la Clasica San Sebastian début août, Remco Evenepoel a prouvé qu’il pouvait briller sur les courses d’un jour: “Il mérite sa sélection pour les Mondiaux”. © Photo News

L’évidence Evenepoel: “C’est tôt, mais c’est logique”

C’est la petite surprise concoctée par Rik Verbrugghe dans la première partie de sa sélection annoncée lundi: la présence de Remco Evenepoel parmi les cinq premiers coureurs retenus pour la course en ligne des championnats du monde. Mais le sélectionneur estime, lui, que cette sélection est surtout méritée. 

Rik Verbrugghe avait pourtant longtemps entretenu le suspense autour du cas de Remco Evenepoel. Si les noms de Philippe Gilbert, de Greg Van Avermaet, d’Oliver Naesen et même de Dylan Teuns ne faisaient pas l’ombre d’un doute, celui du jeune prodige du cyclisme belge, était moins attendu. Il y a une semaine, le sélectionneur belge laissait encore entendre que Remco Evenepoel devrait, sans doute, attendre son tour. 

Mais on ne se prive pas d’un talent comme celui-là, quand on a la chance de l’avoir. “Remco, c’est un cas spécial, il ne connaît pas ses limites”, analyse l’ancien vainqueur de la Flèche Wallonne, qui a succédé, au début de la saison, à Kevin De Weert au poste de sélectionneur. 

“Il mérite sa sélection”

Et même s’il n’a pas encore 20 ans, le coureur de Deceuninck-Quick Step a gagné sa place dans l’effectif de luxe qu’alignera la Belgique dans le Yorkshire, le 29 septembre prochain. “C’est tôt, mais c’est logique”, insiste le sélectionneur. Personne ne le croyait capable de gagner San Sebastian à son âge et, pourtant, il l’a fait. Au vu de ses résultats et de ses prestations, il mérite sa sélection.“

Et Verbrugghe ne pense pas que le champion du monde junior en titre ira dans le Yorkshire pour faire de la simple figuration ou juste apprendre. Il croit en lui: “Il y aura sept leaders et un équipier dans cette équipe et Remco Evenepoel fait partie des sept coureurs qui peuvent briller et même y aller pour le titre mondial.” Le message est on ne peut plus clair: il faudra compter avec Evenepoel dans la lutte pour le maillot arc-en-ciel. 

Plein écran
Ce sera le chrono et la course en ligne pour Remco Evenepoel dans le Yorkshire. © Photo News