Plein écran
Jakob Fuglsang © AFP

La CADF ne soumettra pas le rapport sur les liens entre Ferrari et Fuglsang à l'UCI

CyclismeLa CADF, la Fondation antidopage du cyclisme, n'a pas soumis le rapport à l'Union cycliste internationale (UCI) pour demander l'ouverture d'une procédure disciplinaire à l'encontre du Danois Jakob Fuglsang et du Kazakh Alexey Lutsenko. C'est ce que la CADF a communiqué mercredi, en réponses aux informations concernant l'existence d'un "rapport secret" sur les liens entre les deux coureurs de l'équipe Astana et le médecin, suspendu à vie, Michele Ferrari. 

Dans un communiqué publié mercredi sur son site, la CADF confirme qu'elle "a reçu des informations concernant des allégations de violations potentielles des règles antidopage et a demandé au prestataire de service de renseignements Sportradar de mener des recherches supplémentaires sur les allégations afin de compléter les dossiers de la CADF".

Après "un examen minutieux des éléments disponibles", la CADF indique qu'elle "n'a pas soumis le rapport à l'UCI pour l'ouverture d'une procédure disciplinaire à l'encontre des personnes ou de l'équipe en question".

La CADF "regrette profondément" que le rapport - partagé "dans la plus stricte confidentialité et de manière sécurisé" avec une sélection d'organismes antidopage et d'agences concernées - ait fait l'objet d'une fuite et affirme qu'une enquête est en cours pour comprendre comment le dossier a été rendu public. 

Dimanche soir, des médias danois et norvégiens avaient rapporté l'existence d'un "rapport secret" qui révèle des contacts entre Fuglsang, dernier vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, Lutsenko et le sulfureux docteur Ferrari, suspendu à vie en 2012 pour son rôle dans le programme de dopage de Lance Armstrong. Fuglsang et l'équipe Astana avait rapidement démenti toute collaboration avec le médecin italien, lequel avait qualifié les informations de "canular".

  1. Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superprestige

    Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superpres­ti­ge

    Laurens Sweeck a remporté, samedi, en solitaire la dernière manche du 38e Superprestige de cyclocross à Middelkerke en 1 heure, 2 minutes et 30 secondes. Alors qu'il n'a glané qu'une seule course sur les sept cross disputés, le coureur de chez Pauwels Sauzen-Bingoal en profite pour devancer son coéquipier Eli Iserbyt au classement final. Il succède ainsi au palmarès au Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur l'an dernier de ce challenge de régularité.