Plein écran
Remi Cavagna. © AFP

Le Français Cavagna s'impose en solitaire lors de la 19e étape de la Vuelta, Roglic reste en rouge

Le Français Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) a remporté la 19e étape du Tour d’Espagne cycliste (WorldTour), disputée vendredi sur la distance de 165,2 km entre Avila et Tolède, où le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a conservé son maillot rouge de leader.

Membre de l’échappée matinale de dix hommes qui s’est formée au km 4, Cavagna a faussé compagnie à ses compagnons d’échappée à 24,5 km de l’arrivée, creusant une trentaine de secondes d’écart.

L’Auvergnat a résisté au retour du peloton pour s’imposer avec 5 secondes d’avance sur l’Irlandais Sam Bennett et ses coéquipiers Zdenek Stybar et Philipe Gilbert, qui s’était imposé lors du dernier passage de la Vuelta à Tolède en 2010. Rémi Cavagna, 24 ans, a décroché la 3e victoire de sa carrière, et a offert à la France un premier succès dans ce 74e Tour d’Espagne.

Dans le peloton, une chute a impliqué plusieurs coureurs à 65 km de l’arrivée. Principales victimes: le maillot rouge Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et le maillot blanc Miguel Angel Lopez (Astana). Devant, les Movistar d’Alejandro Valverde et Nairo Quintana ont continué à rouler sur une dizaine de kilomètres. Roglic et Lopez ont fini par rentrer à 51 km de l’arrivée. Egalement impliqué dans la chute massive, l’Allemand Tony Martin (Jumbo-Visma), coéquipier de Roglic, a quant à lui abandonné, tout comme l’Italien Marco Marcato (UAE Team Emirates).

Pas de changement au classement général

Valverde a terminé 5e de l’étape à 5 secondes, Roglic 10e à 8 secondes. Au général, devance Valverde de 2:47 et Quintana de 3:31. Miguel Angel Lopez est 4e à 4:17.

Samedi, la 20e et avant-dernière étape proposera un profil montagneux sur les 190,4 km du parcours entre Arenas de San Pedro et Plataforma de Gredos. Cinq cols sont au menu de cette étape, dernière occasion de bouleverser le classement général.

Dimanche, la dernière étape reliera sur 106,6 km Fuenlabrada à Madrid, où l’on connaîtra officiellement le nom du vainqueur du 74e Tour d’Espagne, qui succèdera au Britannique Simon Yates au palmarès. 

  1. Campenaerts: “Remco Evenepoel est super favori”

    Campe­naerts: “Remco Evenepoel est super favori”

    Il pointe cependant son équipier, "mais adversaire", Remco Evenepoel, 19 ans, comme "super favori". Le parcours est long de 54 kilomètres. Il relie Northallerton et Harrogate sur un parcours accidenté. De quoi correspondre aux profils appréciés par Victor Campenaerts qui est sur place déjà depuis le 15 septembre."J'avais déjà simulé le parcours de ce contre-la-montre, chez moi à Overijse", a confié Victor Campenaerts dans un communiqué de son équipe Lotto Soudal lundi.