Plein écran
© BELGA

Le Français Julian Alaphilippe en jaune le 14 juillet : “C'était très spécial"

Julian Alaphilippe a repris le maillot jaune dans l'étape de samedi. Il n'a pas eu de souci pour le conserver dimanche. Les sprinters sont attendus lundi à Albi. Le Français devrait donc atteindre la première journée de repos, mardi, vêtu du jaune. "C'est génial", a dit le coureur de Deceuninck-Quick Step. "Je me suis battu pour ça, mais attendons d'abord l'étape de lundi.”

Il faut remonter à 2014 afin de retrouver Français, Tony Gallopin, en jaune sur les routes du Tour le jour de la fête nationale française. 

"Est-ce qu'il s'est agi d'un vrai défilé ? Pas vraiment" a-t-il dit. "C'était une belle étape, avec un beau profil et j'ai aimé ça. L'encouragement pour le jaune est énorme, plus que d'habitude en cette période de vacances. J'ai essayé de tout entendre, j'ai beaucoup roulé devant. Je voulais presque dire merci à tout le monde en chemin, c'était vraiment spécial.”

"L'équipe a fait du bon travail pour contrôler l'échappée. C'était une échappée parfaite pour nous, personne n'était une menace pour le classement général. Si cela avait été le cas, nous aurions dû descendre une dent de plus. Tout le monde dans l'équipe a fait son travail, nous avons roulé à un bon rythme. A la fin, je suis resté concentré sur la finale avec Enric Mas. Dries Devenyns a fait du travail parfait en me plaçant parfaitement avant la dernière montée. Je suis un homme heureux avec le maillot jaune et avec Daryl Impey, un très bon coureur a gagné." 

  1. Filippo Ganna remporte le contre-la-montre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna remporte le con­tre-la-mon­tre du BinckBank Tour, Wellens toujours leader

    Filippo Ganna (Ineos) a remporté le contre-la-montre individuel du BinckBank Tour (WorldTour). Samedi à La Haye, l'Italien a été le plus rapide sur le parcours long de 8,4 km dans la ville néerlandaise. Tim Wellens (Lotto Soudal), vainqueur jeudi et 10e samedi, est leader à la veille de l'épilogue de cette course à étapes belgo-néerlandaise. L'Italien Edoardo Affini (Mitchelton-Scott) et le Néerlandais Jos van Emden (Jumbo-Visma) complètent le podium du jour.
  2. Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le coureur cycliste Romain Bardet ne disputera plus d'épreuve cette saison, a annoncé vendredi la formation AG2R La Mondiale du dernier vainqueur du maillot à pois du Tour de France. "La compétition telle que je veux la pratiquer nécessite de la fraîcheur dans tous les domaines", a reconnu le leader de l'équipe WorldTour sur le site de son équipe. "Je vais profiter des prochaines semaines pour me reposer, tout en continuant à m'entretenir physiquement et à définir les contours d'une saison 2020 qui s'annonce d'ores et déjà très excitante.”
  3. Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) n'a pas manqué son retour sur la route. Le récent champion d'Europe de mountaibike, qui a ajoiuté trois succès en Coupe du monde de VTT à son palmarès cette saison, n'avait plus roulé en course sur le bitume depuis le 21 avril et sa victoire mémorable dans l'Amstel Gold Race. Van der Poel s'est imposé dans la 1e étape de l'Artic Race cycliste (2.HC) jeudi en Norvège.