Plein écran
© belga

Le printemps des Deceuninck: "Si j'étais déçu, je serais ingrat"

Le printemps des Classiques a pris findimanche après-midi, sur le Boulevard d'Avroy, avec la démonstration de Jakob Fuglsang. Et même si Julian Alaphilippe est passé à côté de son sujet sur Liège-Bastogne-Liège, le bilan de Patrick Lefevere est plus que positif.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
Strade Bianche, Milan-Sanremo, Flèche Wallonne: malgré son échec à Liège, Julian Alaphilippe reste l'homme fort du printemps. © belga
Plein écran
© photo_news

Mais comment pourrait-il en être autrement? Milan-Sanremo, Paris-Roubaix, les Strade Bianche, la Flèche Wallonne, le Nieuwsblad, le Grand-Prix de l'E3...: l'équipe belge a marché sur ses adversaires durant ce printemps, et Patrick Lefevera sait qu'il s'agit là d'un de ses meilleurs bilans printaniers. "Mon équipe a tout réussi durant ce printemps, si pas plus", confirme le boss de Deceuninck-Quick Step au micro de Sporza.

Et ce n'est certainement pas l'échec de Julian Alaphilippe sur la Doyenne qui va remettre ça en question. Même si c'était le gros objectif du Français en ce début de saison. "Julian court au plus haut niveau depuis l'Argentine, il était le super favori et l'équipe a donc dû prendre ses responsabilités. Mais Julian a reconnu qu'il n'avait pas les jambes et Philippe Gilbert ne les avait pas non plus", ajoute Lefevere.

Ca ne change en tout cas pas grand-chose dans l'esprit du grand patron. "On ne va pas cacher qu'on attendait plus de ce Liège-Bastogne-Liège, c'est clair, mais même avec ma mentalité de vainqueur, je ne peux franchement pas dire que je suis déçu", sourit-il. "Si j'étais déçu maintenant, je serais vraiment ingrat envers mes coureurs."

Avec deux Monuments et une domination de tous les instants, le Wolfpack a encore frappé sur les classiques printanières et la saison des Deceuninck-Quick Step n'est clairement pas terminée. Une équipe taillée pour briller sur tous les terrains et qui abordera les prochains grands événements avec de grandes ambitions.

Plein écran
© photo_news