Plein écran
© AFP

Le Tour de France et Roland-Garros “ne se feront pas à huis clos”

Le Tour de France et Roland-Garros ne se dérouleront pas à huis clos, a indiqué la ministre française des Sports Roxana Maracineanu jeudi soir sur l'antenne de RMC. Le Tour de France, initialement prévu du 27 juin au 19 juillet, a été reporté du 29 août au 20 septembre, tandis que Roland-Garros, qui devait se tenir du 18 mai au 7 juin, se déroulera du 20 septembre au 4 octobre. 

Alors que le Premier ministre français Edouard Philippe avait exclu mardi la tenue des événements de masse de plus de 5.000 personnes avant septembre, la ministre des Sports a indiqué que la Grande Boucle et l'étape française du Grand Chelem pourront se dérouler, si l'évolution de la pandémie de Covid-19 le permet, et devant un public.

"On va mettre un petit moment avant de voir des compétitions où les gens sont au contact, où ils courent ensemble sur un terrain, pédalent ensemble dans un peloton", déclare Roxana Maracineanu. "Il va falloir être patients, avancer avec prudence et ne pas faire de plans sur la comète pour rien. Si, au mois de septembre, ça va encore mieux, tous les événements programmés au calendrier, comme le Tour de France, Roland-Garros, ou d'autres grands événements, pourraient se tenir. Ces deux événements nécessitent qu'il y ait des spectateurs, de la billetterie pour Roland-Garros, de la joie et de l'engouement pour le Tour de France. Ils ne se tiendront que s'il y a autorisation d'avoir du public. Ils ne se feront pas à huis clos. Après, ce n'est pas la peine aujourd'hui de faire de la politique fiction".

Reprise de la Ligue 1

Roxana Maracineanu estime en outre qu'une reprise de la Ligue 1 en août est possible à huis clos. "Si cela se passe bien, et si je décline les déclarations du Premier ministre à mon secteur, au mois d'août il se pourrait qu'il y ait des compétitions qui se tiennent à huis clos pour respecter la jauge de 5.000 personnes", dit l'ancienne nageuse. 

Tout cela dépend de l'évolution de la pandémie de coronavirus. "Mon rôle en tant que ministre des Sports est d'être optimiste, rassurante, mais en même temps d'être prudente et réaliste. La réalité est celle que va nous imposer la courbe de la pandémie. Je ne peux avoir aucune certitude. Il est trop tôt pour se prononcer sur un report ou une annulation du Tour de France. Nous en discutons très régulièrement avec l'organisateur ASO, ce sera à lui de nous dire à quelle date il faudra impérativement prendre une décision", ajoute Roxana Maracineanu. 

La ministre française des Sports Roxana Maracineanu.
Plein écran
La ministre française des Sports Roxana Maracineanu. © AFP