Battu la semaine dernière, Mathieu van der Poel a remis les pendules à l’heure.
Plein écran
Battu la semaine dernière, Mathieu van der Poel a remis les pendules à l’heure. © BELGA

Mathieu van der Poel domine le cross de Namur

Mathieu van der Poel a signé son 4e succès à Namur pour la 6e des neuf manches de la Coupe du monde de cyclocross dimanche. Le Néerlandais est sorti vainqueur d'une extraordinaire lutte avec le champion de Belgique, Toon Aerts, victime d'une chute dans le dernier tour.

La pluie incessante avait rendu le parcours de la Citadelle de Namur particulièrement glissant pour la dernière course de la journée de la Coupe du monde, l'épreuve des élites hommes. Vainqueur de l'épreuve en 2015, 2016 et 2018, le champion du monde faisait figure de grand favori. Sa course vers la victoire n'a toutefois pas été de tout repos. 

Le Néerlandais Corne Van Kessel a pris le départ le plus rapide, emmenant dans sa roue les principaux hommes à suivre, Thijs Aerts, Quinten Hermans, Laurens Sweeck, Mathieu van der Poel, ou encore Eli Iserbyt.
Van der Poel a pris les commandes après à peine cinq minutes de course. Seul le champion de Belgique Toon Aerts a pu accrocher la roue du Néerlandais. Aerts a pris plusieurs longueurs d'avance après un quart d'heure sur van Der Poel, obligé de changer de vélo. 

Le Néerlandais est revenu sur Aerts avant l'entrée du 4e des 9 tours, alors que le Britannique Thomas Pidcock se battait à 13 secondes. On enregistrait presque dans le même temps l'abandon du leader de la Coupe du monde, Eli Iserbyt, frigorifié.

Les deux hommes de tête allaient se livrer un mano à mano très serré, allant à la faute à tour de rôle. Aerts allait parvenir à creuser un écart dans la 7e tour. A deux tours de l'arrivée, Aerts passait avec 18 secondes d'avance sur van der Poel. Une double chute de Aerts allait permettre, d'abord une nouvelle jonction en tête avant le dernier tour, ensuite une ouverture définitive dans le dernier tour pour une 4e victoire de van der Poel à Namur.
Le Néerlandais devance Toon Aerts, Corne Van Kessel, Thomas Pidcock et Tim Merlier. Toon Aerts, 2e à Namur, fait cependant une bonne opération au classement de la Coupe du monde dont il a pris la tête suite à l'abandon d'Iserbyt. La 7e des 9 manches de la Coupe du monde sera disputée le 26 décembre à Heusden-Zolder.

  1. Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    La Cellule de coordination interfédérale de la fédération belge (Belgian Cycling), de la fédération francophone (FCWB) et de la fédération flamande (Cycling Vlaanderen) a décidé de suspendre toutes les courses cyclistes dans notre pays jusqu'à nouvel ordre jusqu'au 1er juin 2020 inclus. Le cyclisme belge, en annonçant cette mesure vendredi, ne fait que suivre la décision similaire prise précédemment par l'Union cycliste internationale (UCI) en raison de la pandémie de Covid-19.
  2. Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Dimanche, la "fête nationale" flamande du vélo devait se dérouler à l'occasion du 104e Tour des Flandres. La pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement que le gouvernement fédéral a été contraint de prendre en ont décidé autrement. À défaut de pouvoir encourager leurs champions au bord de la route, les amateurs de cyclisme pourront se consoler en assistant dans leur fauteuil à la première édition virtuelle de la course.