Plein écran
Triomphe à domicile pour Juan Sebastian Molano qui remporte la deuxième étape du Tour de Colombie au sprint. © Photo News

Molano s’impose en costaud en Colombie

Juan Sebastian Molano (UAE Team Emirates) a remporté la deuxième étape du Tour de Colombie cycliste (cat. 2.1), mercredi à Duitama. Après 152,4 kilomètres au départ de Paipa, sa ville natale, le Colombien a devancé au sprint son compatriote Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step) et l'Israélien Itamar Einhorn (Israel Start-Up Nation).

Une échappée de dix coureurs a coloré la journée. Le groupe, qui s'est progressivement réduit à neuf, quatre puis trois unités, a compté jusqu'à 3:00 d'avance sur le peloton. Sous l'impulsion notamment de l'équipe Deceuninck-Quick Step, le trio de fuyards a été repris à cinq kilomètres de la ligne.

La formation belge a alors produit son effort pour mettre Alvaro Hodeg dans les meilleures conditions possibles. Mais c'est finalement Juan Sebastian Molano, plus véloce, qui s'est adjugé la victoire. C'est le 11e succès en carrière de Molano, 25 ans, qui n'avait plus levé les bras depuis la 3e étape du dernier Tour de Colombie il y a un an.

Le champion d'Equateur Jonathan Caicedo, en tête depuis la victoire de son équipe EF Pro Cycling mardi dans le contre-la-montre par équipes, a conservé son maillot orange de leader du général. Au total, 161 coureurs de 27 équipes, dont six formations de la catégorie World Tour, participent à cette troisième édition du Tour de Colombie. Les locaux Egan Bernal (2018) et Miguel Angel Lopez (2019) figurent au palmarès. Bert Van Lerberghe, passé chez Deceuninck-Quick Step à l'intersaison en provenance de Cofidis, est le seul Belge présent sur la course.