Plein écran
Ceylin Del Carmen Alvarado © BELGA

Mondiaux de cyclocross: Ceylin Del Carmen Alvarado championne du monde à Dübendorf

Ceylin Del Carmen Alvarado, 21 ans, est devenue championne du monde de cyclocross samedi à Dübendorf en Suisse assurant une domination sans partage des Néerlandaises. Annemerie Worst a pris la 2e place et Lucinda Brand, 3e, a complété le podium entièrement Orange.

Victorieuse à douze reprises cette saison dont elle est la révélation, championne des Pays-Bas et championne d'Europe Espoirs l'an dernier, Ceylin Del Carmen Alvarado avait choisi très tardivement de délaisser la course des Espoirs pour disputer celle des élites dans ces championnnats du monde.

Sur un parcours propice à la puissance, quatre Néerlandaises - Alvarado, Brand, Yara Kastelijn et Worst - ont d'emblée pris la tête de la course forçant un rythme élevé alors que Sanne Cant, triple championne du monde en titre, devait déjà tenter de combler le retard concédé au départ. C'est Ellen Van Looy qui s'en sortait le mieux en poursuite du quatuor. Yara Kastelijn lâchera en premier.

Lucinda Brand a elle plusieurs fois joué l'accordéon distancée par Annemarie Worst et Ceylin Del Carmen Alvarado, revenant à chaque fois. Le trio a fini par se disputer le titre mondial au sprint. Ceylin Del Carmen Alvarado conquiert son premier titre mondial à l'issue des 15,85 km du parcours devant Annemarie Worst, 24 ans. Lucinda Brand, 30 ans, est 3e à dix secondes. Plus loin derrière, à une minute, l'Américaine Katie Compton a terminé 4e.

A l'arrivée, Ellen Van Looy prenait la place 8e à 2:46. devant Laura Verdonschot, 9e. Sanne Cant devait se contenter de la 12e place. Les Pays-Bas reprennent ainsi la mainmise sur le maillot arc-en-ciel. Déjà titrée en 2006, Marianne Vos avait conquis ensuite six titres consécutifs entre 2009 et 2014, seule la Française Pauline Ferrand-Prévot avait stoppé sa série en 2015. Thalita De Jong avait remis les Pays-Bas sur la première marche du podium à Heusden-Zolder en 2016 avant le triplé de Sanne Cant.

Shirin Van Anrooij, chez les juniores et Ryan Kamp, chez les espoirs, avaient déjà offert deux titres mondiaux aux Pays-Bas qui compte déjà sept médailles sur les neuf distribuées samedi. Dimanche auront lieu les courses pour les juniors (11h00), les Espoirs féminins (13h00) et les élites messieurs (14h30).