Remco Evenepoel.
Plein écran
Remco Evenepoel. © HLN

Pas encore de Tour de France pour Evenepoel: “Ce ne serait pas malin”

Malgré le report à une date indéterminée du Giro, où il devait débuter dans un grand Tour, Remco Evenepoel ne disputera "très probablement pas" le Tour de France, a-t-il expliqué jeudi lors d'une interview vidéo avec quelques journalistes. “Ce ne serait pas malin de disputer directement le Tour de France, la course par étapes la plus difficile, comme premier grand Tour", a confié la pépite du cyclisme belge, dont les Mondiaux constituent à présent le grand objectif de l'année.

  1. Van Aert relativise après son sprint perdu face à Van der Poel: “Je vais manger des frites avec quelques pintes”
    Tour des Flandres

    Van Aert relativise après son sprint perdu face à Van der Poel: “Je vais manger des frites avec quelques pintes”

    Pas de deuxième monument pour Wout van Aert. Pour seulement quelques centimètres, le Belge a vu son rival Mathieu van der Poel l’emporter sur le Tour des Flandres ce dimanche. “Je voulais y aller en premier, mais j’ai attendu un peu trop longtemps”, a expliqué Van Aert à VTM Nieuws. “Je vais manger des frites avec quelques pintes. Alors le bon sentiment de cette année difficile va bientôt dominer”, a-t-il relativisé.
  1. Le motard à l’origine de la chute d'Alaphilippe se confie: “Je me sens coupable”
    Tour des Flandres

    Le motard à l’origine de la chute d'Alaphi­lip­pe se confie: “Je me sens coupable”

    Dimanche, le 104e Tour des Flandres s’est déroulé comme prévu pour Deceuninck-Quick Step, pour l’occasion transformée en Elegant-Quick-Step, jusqu’à ce que le champion du monde français Julian Alaphilippe doive renoncer à quelque 35 kilomètres de l’arrivée à la suite d’une chute provoquée par une moto positionnée sur le bord de la route. Eddy Lissens était au volant de cette moto. Le policier retraité de Louvain, âgé de 64 ans, s’est confié après l’accident. “Je me sens coupable, même si je ne peux rien y faire”, a-t-il réagi avec émotion.
  2. L’étape pour Geoghegan Hart, le rose pour Hindley, moins d'une seconde d’écart avant la dernière étape
    Tour d'Italie

    L’étape pour Geoghegan Hart, le rose pour Hindley, moins d'une seconde d’écart avant la dernière étape

    Le maillot rose a changé d’épaules, mais le vainqueur du Giro 2020 n’est pas encore connu. Jai Hindley et Tao Geoghegan Hart ont lâché Wilco Kelderman, mais ils se sont neutralisés. C’est finalement le Britannique qui s’est imposé au sprint devant l’Australien à Sestrière. Et grâce au jeu des bonifications, les deux hommes se retrouvent... dans la même seconde au classement général. Le contre-la-montre final de dimanche, dessiné autour de Milan, décidera donc de l’issue de ce Giro 2020 complètement fou.