Plein écran
Gilbert, Van Avermaet, Wellens, De Plus et Pauwels avaient participé à la course en ligne des Jeux de Rio en 2016. Qui leur emboitera le pas à Tokyo le 25 juillet prochain? La question paraît très ouverte. © Photo News

Quelle équipe belge aux Jeux Olympiques? Une seule certitude pour Rik Verbrugghe

Ce sera sans doute la mission la plus compliquée pour Rik Verbrugghe, sélectionneur belge, cette année: il devra concocter la sélection qui ira au Japon pour défendre le titre olympique conquis par Greg Van Avermaet à Rio. Et il n’y aura que cinq places à prendre dans l’avion pour les Jeux de Tokyo. 

Cinq coureurs belges participeront à la course en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo, le 25 juillet prochain, sur un parcours particulièrement sélectif. Et parmi ces cinq coureurs, deux auront l’honneur de représenter la Belgique sur le contre-la-montre, prévu quatre jours plus tard. 

Et une seule certitude à l’heure actuelle: grâce à ses titres de champion d’Europe et de vice-champion du monde du contre-la-montre, Remco Evenepoel est automatiquement qualifié pour le chrono des Jeux et il prendra donc, aussi, part à la course en ligne. 

De Plus et Van Aert: “Des certitudes... s’ils retrouvent leur meilleur niveau”

Il ne reste donc déjà que quatre places dans la sélection de Rik Verbrugghe, qui annoncera le nom des heureux élus après le Giro. “Ce sera une sélection très difficile et il y aura des déçus, c’est certain”, explique le sélectionneur à Sporza. “Mais il faut faire des choix et je vais faire en sorte de prendre les meilleures décisions possibles.” 

Dans cette optique, deux coureurs semblent partir avec une longueur d’avance dans l’esprit du sélectionneur. S’ils retrouvent le niveau qui était le leur l’été dernier. “Wout Van Aert est une grande inconnue. Je n’ai pas de doutes sur ses qualités, mais il va falloir qu’il retrouve son niveau. À son meilleur niveau, c’est une certitude pour les Jeux. Tout comme un Laurens De Plus... à son niveau du dernier Tour de France.” 

Les choix s’annoncent en tout cas délicats pour Rik Verbrugghe et rien ne dit qu’il y aura une place dans cette équipe pour Greg Van Avermaet, qui est pourtant le champion olympique en titre...  

Plein écran
Brillant champion olympique à Rio, en 2016, Greg Van Avermaet défendra-t-il son titre à Tokyo l'été prochain? Rien n'est moins sûr... © belga
  1. Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superprestige

    Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superpres­ti­ge

    Laurens Sweeck a remporté, samedi, en solitaire la dernière manche du 38e Superprestige de cyclocross à Middelkerke en 1 heure, 2 minutes et 30 secondes. Alors qu'il n'a glané qu'une seule course sur les sept cross disputés, le coureur de chez Pauwels Sauzen-Bingoal en profite pour devancer son coéquipier Eli Iserbyt au classement final. Il succède ainsi au palmarès au Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur l'an dernier de ce challenge de régularité.