Plein écran
Wout Van Aert et le maillot jaune Mike Teunissen (Jumbo-Visma). © Photo News

Quelque 200.000 spectateurs le long du parcours

Quelque 200.000 personnes ont été recensées dimanche à la mi-journée par la police le long du parcours du contre-la-montre par équipe à Bruxelles, deuxième étape du Tour de France 2019.

La première formation devait s'élancer à 14h30. Le parcours s'étend essentiellement sur l'est et le nord du territoire bruxellois. Il démarre du Palais royal dans le centre avant de finir à l'Atomium. 

La foule est dense depuis l’heure de midi sur la Place des Palais où se trouvent les bus des équipes et où les coureurs s’échauffent en vue du contre-la-montre par équipe long de 27,6 kilomètres. La Team Ineos sera d’ailleurs la première à s’élancer sur le coup de 14h30 depuis le podium des départs.

Samedi, jour de la première étape du Tour de France, un demi-million de personnes avait fait le déplacement selon la police de Bruxelles. Pour sa part, Brussels Major Events disait s’attendre, avant le Grand Départ, à la venue d’un million de personnes dans la capitale à l’occasion du plus grand événément cycliste du monde.

Plein écran
L’équipe Ineos à l’échauffement. © AP
  1. Vinokourov et Kolobnev acquittés des faits de corruption sur Liège-Bastogne-Liège en 2010

    Vinokourov et Kolobnev acquittés des faits de corruption sur Liè­ge-Bastogne-Liè­ge en 2010

    Les anciens coureurs cyclistes Alexandr Vinokourov et Alexandr Kolobnev ont été acquittés mardi par le tribunal correctionnel de Liège de faits de corruption. Ils étaient suspectés dans le cadre de la victoire de la course Liège-Bastogne-Liège en 2010 qui s’était disputée entre eux. Ils encouraient des peines de six mois de prison. Dans une analyse de 25 pages, le tribunal a considéré qu’il existait des doutes sur les trois points sur lesquels les accusations du ministère public reposaient.