Plein écran
Remco Evenepoel a conquis le coeur des supporters argentins. © DR.

“Remco est à nous!”: le discours d’Evenepoel en espagnol enflamme le public argentin

Tour de San JuanRemco Evenepoel, lauréat du Tour de San Juan en Argentine, a pris la parole lors de la cérémonie de clôture. La nouvelle sensation du cyclisme belge, 20 ans, a demandé le micro et a adressé quelques mots en espagnol au public argentin. Son discours a fait mouche et a conquis les nombreux fans, qui l’ont acclamé vivement. “Remco est à nous! Remco est à nous”, ont-ils entonné de concert. 

Le natif de Schepdaal a alors reçu son trophée mais également un maillot de l’équipe nationale d’Argentine floqué à son nom. Là-bas, certains le surnomment déjà le “Messi du cyclisme”. Il est vrai que sa relation avec le public argentin est particulière puisqu’il a fait ses débuts en tant que professionnel dans la Vuelta de San Juan en 2019. Lors du contre-la-montre, il avait obtenu la troisième place, et terminé à la neuvième place du général et meilleur jeune.

“Les gens devenaient complètement fous. C’était vraiment super chouette à voir et à entendre”, a réagi la pépite de l’équipe Deceuninck-Quick Step au micro de vtm. “Qu’est-ce que j’ai dit? J’ai d’abord dit ‘bonsoir’ au public local. Ensuite, j’ai dit que tout s’était bien passé et qu’ils resteraient tous à tout jamais dans mon coeur. Après, j’ai reçu un maillot de l’équipe nationale d’Argentine. C’est super positif. Ce fut une semaine extraordinaire pour moi”, a-t-il poursuivi.

Remco Evenepoel s’est adjugé le classement final du Tour de San Juan (2.Pro), dimanche. “C’est la meilleure façon de commencer la saison”, a réagi le phénomène de Deceuninck-Quick Step au micro d’Eurosport tout de suite après la fin de la dernière étape, remportée au sprint par Fernando Gaviria.

Evenepoel s’est mis à l’avant du peloton à deux kilomètres de l’arrivée. “A la fin, j’ai pris un relais, j’ai essayé de travailler pour Alvaro Hodeg, c’était pour remercier les copains. J’y ai pensé hier, je voulais juste éviter les ennuis, les chutes, durant cette dernière étape. C’est la meilleure façon de commencer la saison.”

Evenepoel avait remporté le chrono mardi. Ce qui le rend également fier. “Les deux victoires sont toutes les deux bonnes à prendre”, a-t-il souri.

Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA
Plein écran
© BELGA