Plein écran
© Photo News

Remco Evenepoel écrase la concurrence au chrono du Tour de San Juan

Remco Evenepoel (Deceunick-Quick Step) a remporté la 3e étape du Tour de San Juan (2.Pro), un contre-la-montre individuel de 15,2 km entre Ullum et Punta Negra, mardi en Argentine, où il a pris la tête du classement général. 

Le champion d'Europe de l'exercice chronométré s'est imposé en 19 minutes et 16 secondes, à 47,3 km/h de moyenne. Il devance de 32 secondes l'Italien Filippo Ganna (Ineos), médaille de bronze du contre-la-montre des Mondiaux 2019, et de 1:08 le vétéran espagnol Oscar Sevilla (Team Medellin), 43 ans. Le Portugais Nelson Oliveira (Movistar), 4e à 1:25, et l'Américain Brandon McNulty (UAE Team Emirates), 5e à 1:26, complètent le top 5.

Remco Evenepoel, 20 ans, dispute en Argentine la première course de sa seconde saison dans le peloton professionnel. Le coureur belge a enlevé mardi son 6e succès chez les pros, le premier en 2020. Il avait décroché sa première victoire en enlevant la 2e étape du Tour de Belgique 2019, dont il a été le vainqueur final. Il s'est ensuite adjugé la 2e étape de l'Adriatica Ionica Race, la Clasica San Sebastian (sa 1e victoire WorldTour) et le titre de champion d'Europe du contre-la-montre. Il est aussi vice-champion du monde du contre-la-montre.

L'autre favori de ce contre-la-montre, le Français Julian Alaphilippe (Deceunick-Quick Step), malade, n'a pu prendre le départ du chrono. L'Auvergnat avait terminé 2e du Tour de San Juan l'année passée, derrière le Colombien Winner Anacona. Il avait enlevé deux étapes, dont le contre-la-montre.

Mercredi, la 4e étape mènera le peloton de San José de Jáchal à Villa San Agustin sur 185,8 km d'un parcours montagneux. Le Tour de San Juan se termine dimanche. L'année dernière, la victoire était revenue au Colombien Winner Anacona, devant Julian Alaphilippe.

Plein écran
© Photo News