Remco Evenepoel (au milieu).
Plein écran
Remco Evenepoel (au milieu). © Photo News

Remco Evenepoel: “Nous vivons une période folle mais nous devons l'accepter”

Remco Evenepoel voit sa préparation pour le Giro, son premier grand tour, être fortement perturbée. Le jeune talent de Deceuninck-Quick Step aurait dû participer au Tirreno-Adriatico, mais la course à étapes italienne, a été annulée en raison de la pandémie de coronavirus. Vendredi, il a réagi sur Twitter avec déception et compréhension.

"Nous vivons aujourd'hui une période folle mais nous devons l'accepter et écouter ce que les autorités nous disent de faire", a-t-il écrit. "Il n'y aura pas de courses lors des prochaines semaines. Je trouve cela dommage mais la santé de tous est l'unique priorité actuellement! Soyez raisonnable, restez en sécurité et je vous verrai bientôt", a conclu le Sportif belge de l'année 2019.

  1. Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    Plus de courses cyclistes en Belgique jusqu'au 1er juin inclus

    La Cellule de coordination interfédérale de la fédération belge (Belgian Cycling), de la fédération francophone (FCWB) et de la fédération flamande (Cycling Vlaanderen) a décidé de suspendre toutes les courses cyclistes dans notre pays jusqu'à nouvel ordre jusqu'au 1er juin 2020 inclus. Le cyclisme belge, en annonçant cette mesure vendredi, ne fait que suivre la décision similaire prise précédemment par l'Union cycliste internationale (UCI) en raison de la pandémie de Covid-19.
  2. Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Evenepoel, Van Avermaet et van Aert au départ du Tour des Flandres virtuel dimanche

    Dimanche, la "fête nationale" flamande du vélo devait se dérouler à l'occasion du 104e Tour des Flandres. La pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement que le gouvernement fédéral a été contraint de prendre en ont décidé autrement. À défaut de pouvoir encourager leurs champions au bord de la route, les amateurs de cyclisme pourront se consoler en assistant dans leur fauteuil à la première édition virtuelle de la course.