Plein écran
© epa

Roglic domine le chrono final et se succède à lui-même au palmarès

Tour de RomandiePrimoz Roglic (Jumbo-Visma) est, pour la deuxième année consécutive, le vainqueur final du Tour de Romandie (WorldTour). Le Slovène a dominé la 5e et dernière étape, un contre-la-montre individuel de 16,85 km autour de Genève, dimanche. Victor Campenaerts (Lotto Soudal) a pris la deuxième place de ce chrono à 13 secondes de Roglic.

Au départ de ce chrono final, Roglic comptait 12 secondes d'avance sur le Portugais Rui Costa (UAE-Team Emirates), 16 sur le Français David Gaudu (Groupama-FDJ) et 26 sur le Britannique Geraint Thomas (Ineos), vainqueur du dernier Tour de France.

Trente-troisième coureur à s'élancer, Campenaerts a conservé le meilleur chrono (20:11) jusqu'au passage de Roglic. Le Slovène avait déjà 15 secondes d'avance sur Campenaerts au pointage intermédiaire. Roglic gérait son avantage dans la deuxième partie du parcours pour s'imposer en 19:58. Campenaerts était deuxième à 13 secondes, devant l'Italien Filippo Ganna (Ineos), troisième à 15 secondes. Rui Costa prenait la septième place (+0:37) et Thomas la dixième (+0:46). La jeune pépite belge Remco Evenepoel (Deceuninck- Quick-Step) se classait en 15e position, à 53 secondes du vainqueur.

Au général, Roglic s'impose avec 49 secondes d'avance sur Rui Costa et 1:12 sur Thomas.

Roglic, 29 ans, décroche en un coup les 28e et 29e succès de sa carrière. Cette saison, il s'était adjugé une étape et le classement final du Tour des Emirats arabes unis ainsi que le classement final de Tirreno-Adriatico. Roglic a dominé le Tour de Romandie, en s'offrant la 1re étape mercredi et la 4e, l'étape reine, samedi. L'an passé, il avait remporté le classement final sans gagner la moindre étape. Le Slovène sera l'un des favoris du Tour d'Italie, dont le départ sera donné le 11 mai de Bologne.

  1. Le maillot rose change d’épaules au Giro

    Le maillot rose change d’épaules au Giro

    Cesare Benedetti (BORA-hansgrohe) a levé les bras au terme de la 12e étape du Tour d'Italie, jeudi à Pinerolo. Après 158 kilomètres au départ de Cuneo, l'Italien de 31 ans a décroché son premier succès chez les professionnels, venant ponctuer une journée marquée par une longue échappée. Benedetti a devancé son compatriote Damiano Caruso (Bahrain Merida) et l'Irlandais Eddie Dunbar (Ineos). Sixième du jour, le Slovène Jan Polanc (Emirates) a dépossédé son équipier italien Valerio Conti du maillot rose de leader.