Plein écran
© AFP

Roglic remporte la Vuelta, Jakobsen la dernière étape

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui avait course gagnée depuis samedi, a officiellement remporté la 74e édition du Tour d’Espagne, qui s’est achevée dimanche à Madrid par la victoire au sprint du Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) dans la 21e et dernière étape.

La dernière étape, qui a conduit le peloton de Fuenlabrada à Madrid sur 106,6 km, ne change traditionnellement rien au classement général, les coureurs roulant en défilé jusqu’au final.

Fabio Jakobsen a enlevé le sprint final devant l’Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe) et le Polonais Szymon Sajnok (CCC), signant sa seconde victoire en Espagne après son succès dans la 4e étape.

L’Espagnol Jon Aberasturi (Caja Rural - Seguros RGA) et le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) prennent les 4e et 5e places.

Deux Belges terminent aux portes du top 5: Edward Theuns (Trek-Segarfedo) est 5e, Tosh Van der Sande (Lotto Soudal) 6e.

Dylan Teuns, premier Belge au général

Primoz Roglic, 29 ans, remporte la Vuelta avec 2:33 d’avance au général sur l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) et 2:55 sur le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), qui est monté sur le podium grâce à sa victoire dans la 20e étape samedi.

Les Colombiens Nairo Quintana (Movistar), 4e à 3:456, et Miguel Angel Lopez (Astana), 5e à 4:48, complètent le top 5.

Le premier Belge au général est Dylan Teuns (Bahrain Merida), 12e à 24:06 de Roglic.

Un ancien spécialiste du saut à skis 

Roglic quitte aussi Madrid avec le maillot vert du classement par points, tandis que le Français Goeffrey Bouchard (AG2R La Mondiale) est le meilleur grimpeur de la Vuelta 2019, succédant à Thomas De Gendt au palmarès de ce classement de la montagne. Tadej Pogacar termine meilleur jeune (maillot blanc).

Premier Slovène vainqueur du Tour d’Espagne, Primoz Roglic, ancien spécialiste du saut à skis passé au cyclisme en 2012, s’est emparé du maillot rouge de leader à la suite de sa victoire dans la 10e étape, le contre-la-montre individuel entre Jurançon et Pau. Il enlève le Tour d’Espagne pour sa première participation à la Vuelta, qui est le 5e grand tour de sa carrière. Il s’était auparavant classé 38e du Tour de France 2017 et 4e du Tour 2018. En Italie, il avait pris la 58e place du Giro 2016 et était monté sur la 3e marche du podium du Tour d’Italie cette année, après avoir porté le maillot rose pendant cinq jours. 

Plein écran
Primoz Roglic. © Photo News