Plein écran
© AP

Scène surréaliste sur le Giro: Miguel Angel Lopez frappe un spectateur

Le Colombien Miguel Angel Lopez, qui porte le maillot blanc de meilleur jeune dans le Giro, a giflé un spectateur qui l'aurait fait tomber dans le final de la 20e et avant-dernière étape, samedi, au Monte Avena.

Sur les images TV, Lopez, très en colère, s'en prend à deux reprises au spectateur qui est au sol. L'incident s'est produit sur les premières rampes du Monte Avena, à quelque 6 kilomètres de l'arrivée. Le Colombien est reparti de surcroît avec retard, le temps de disposer d'un vélo adéquat. A l'arrivée, il a franchi la ligne à la 18e place, à 1 min 49 sec du vainqueur (Pello Bilbao).

Au classement général, celui qui est surnommé "Superman" a gardé la même place, sixième. Mais il a perdu un peu de temps sur ses suivants, notamment le Russe Pavel Sivakov, lui aussi candidat au maillot blanc de meilleur jeune.

L'indiscipline des supporters, quitte à mettre en danger les coureurs, s'est manifestée aussi dans l'avant-dernière ascension, le Croce d'Aune. Un spectateur a poussé le Slovène Primoz Roglic, qui l'a laissé faire, durant de longs instants, une quinzaine de secondes. Après l'arrivée de l'étape, Roglic a écopé d'une pénalité de 10 secondes qui le laisse à la troisième place du classement général mais le repousse à 3 min 16 sec de l'Equatorien Richard Carapaz.