Plein écran
Fausto Masnada. © BELGA

Tour d'Italie: la 6e étape pour Masnada, Conti maillot rose

L’Italien Fausto Masnada (Androni Giocatolli-Sidermec) a remporté la 6e étape du Tour d’Italie (WorldTour), qui a relié jeudi Cassino à San Giovanni Rotondo sur la distance de 238 kilomètres. Il s’est imposé avec 4 secondes d’avance sur son compatriote Valerio Conti (UEA-Emirates), qui prend le mailot rose de leader au Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma).

Fausto Masnada et Valerio Conti ont lâché leurs compagnons d’échappée à 23 km de l’arrivée de cette étape vallonnée.

L’Espagnol José Joaquim Rojas (Movistar) a pris la 3e place à 37 secondes, devant un autre Espagnol, Ruben Plaza (Israël Cycling Academy), et l’Italien Giovanni Carboni (Bardiani-CSF), 5e à 42 secondes.

Pieter Serry (Deceuninck-QuickStep) a terminé 6e à 52 secondes. Le peloton a franchi la ligne d’arrivée à plus de 7 minutes du vainqueur. 

Premier Belge, Serry pointe à la 8e position

L’échappée du jour s’est formée à 184 km de l’arrivée. Treize coureurs se sont retrouvés devant, Pieter Serry était le seul coureur belge de l’échappée.

Masnada a accéléré à 27 km de l’arrivée, suivi par Conti, 27e à 1:59 de Roglic avant le départ, et par conséquent maillot rose virtuel. Les deux coureurs italiens se sont entendus: l’étape pour Masnada, dont c’est la 5e victoire pro et la 1e sur un grand tour, et le rose pour Conti.

Citation

J'ai dédié la victoire à mon oncle décédé juste avant le Giro

Fausto Masnada

1'14 d’avance pour Conti

“Aujourd’hui, j’ai vécu un rêve, un bonheur exceptionnel”, déclare Fausto Masnada. “Cette saison était déjà très satisfaisante pour moi. Je savais que j’avais une bonne condition mais gagner au Giro est vraiment difficile. Sur la ligne, j’ai levé les doigts vers le ciel, j’ai dédié la victoire à mon oncle qui est décédé juste avant le Giro. J’ai eu le temps de lui dire au revoir, je lui ai promis de gagner une étape et je l’ai fait. On savait aujourd’hui que l’échappée pouvait aller au bout. Je suis allé dans la première tentative mais on a été repris. Je l’ai fait une seconde fois et c’était la bonne”, conclut le coureur lombard de 25 ans, qui a signé mardi sa 3e victoire de la saison après deux victoires d’étapes au Tour des Alpes fin avril. 

Au général, Conti devance désormais de 1:14 Giovanni Carboni et de 2:09 le Français Nans Peters (AG2R La Mondiale). Rojas est 4e à 2:12. Premier Belge, Serry pointe au 8e rang à 3:25 du nouveau leader. 

Vendredi, la 7e étape mènera le peloton de Vasto à L’Aquila sur 185 km.