Plein écran
© photonews

Tratnik surprend les favoris en Romandie

Petite surprise sur le prologue du Tour de Romandie disputé autour de Neuchatel: c'est le champion de Slovénie de l'effort en solitaire qui s'est imposé et endosse donc le premier maillot de leader de cette épreuve World Tour. Il s'est imposé devant Primoz Roglic, Tom Bohli, Tony Martin et Geraint Thomas.

Côté belge, déception pour le tout nouveau recordman de l'heure, Victor Campenaerts, qui ne gardera pas un souvenir impérissable de sa première course sur route après son exploit mexicain: annoncé comme un favori de ce prologue, le spécialiste belge des épreuves chronométrées est tombé et a laissé filer dans l'aventure toutes ses chances de victoire. Il lui restera un chrono, dimanche prochain, pour prendre sa revanche.

Le grand espoir du cyclisme belge, Remco Evenepoel, qui espère profiter de ce Tour de Romandie pour se tester face à quelques-uns des meilleurs coureurs du monde, a pris la 57e place, à 14 secondes du vainqueur du jour. Le premier Belge de ce prologue est Thomas De Gendt, qui prend la 22e place, huit secondes derrière Tratnik.

  1. Peter Sagan absent du Critérium d’Alost en raison d’un incident “avec des dames au sang chaud”

    Peter Sagan absent du Critérium d’Alost en raison d’un incident “avec des dames au sang chaud”

    Les organisateurs du Critérium cycliste d’après Tour d’Alost ont confirmé mardi la présence de Thomas De Gendt, Tim Merlier et Remco Evenepoel lors de leur épreuve, prévue le lundi 29 juillet au lendemain de l’arrivée du Tour. Les pourparlers pour attirer Wout van Aert et le vainqueur du Tour de France sont en cours. Peter Sagan, présent ces dernières années, sera quant à lui absent. Le Slovaque n’a pas apprécié un incident “avec des dames au sang chaud” l’an dernier, ont fait savoir les organisateurs.