Plein écran
© AP

Un selfie stick pour expliquer la poussée de Peter Sagan sur Wout Van Aert?

Le sprint mouvementé de la onzième étape du Tour de France continue de faire parler, dans, et à côté du peloton. Auteur d’une poussée sur Wout Van Aert, Peter Sagan a peut-être juste voulu éviter un selfie stick. Circonstances atténuantes pour le Slovaque, finalement déclassé, et incendié par le double vainqueur d’étape belge?  

  1. Ewan remporte la 11e étape, Sagan disqualifié, le doigt d’honneur de van Aert
    Mise à jour

    Ewan remporte la 11e étape, Sagan disquali­fié, le doigt d’honneur de van Aert

    Promise à un sprinteur, la 11e étape du Tour de France s’est disputée dans les derniers hectomètres entre les plus rapides du peloton. Déjà vainqueur à Sisteron, l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) a récidivé après 167,5 km entre Châtelaillon-Plage et Poitiers. Deuxième sur la ligne, Sagan a été disqualifié pour une manœuvre jugée dangereuse sur Wout van Aert (Jumbo-Visma). Le Belge a donc terminé troisième de l’étape, derrière l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step).
  2. Les excuses du directeur sportif de Jumbo-Visma sanctionné par l'UCI

    Les excuses du directeur sportif de Jum­bo-Vis­ma sanctionné par l'UCI

    Merijn Zeeman, le directeur sportif néerlandais de Jumbo-Visma, celle de Wout van Aert, a présenté ses excuses suite à son comportement il y a deux jours lors d'un contrôle de vélo de son leader, maillot jaune, le Slovène Primoz Roglic. Une attitude qui lui a valu une sanction de l'UCI, l'Union cycliste internationale. Zeeman peut rester au sein de son équipe jusqu'à l'arrivée à Paris dimanche, mais il ne peut exercer des fonctions officielles dans les zones accréditées.