Plein écran
Chris Froome veut voir la vie en jaune en 2020. © Photo News

“Un seul objectif” pour Chris Froome en 2020

Chris Froome n’a qu’un seul grand objectif en 2020 : la victoire finale dans le Tour de France. C’est ce qu’affirme le quadruple vainqueur du Tour dans une interview sur le site internet de son équipe Ineos. “La perspective de gagner un cinquième maillot jaune est une énorme motivation”, déclare le Britannique de 34 ans, vainqueur du classement général en 2013, 2015 2016 et 2017.

L’année dernière, Froome n’a pas pu participer au Tour de France après une lourde chute au Critérium du Dauphiné, au cours de laquelle il s’est cassé le fémur, la hanche, le coude, les côtes et une vertèbre cervicale. “Je fais maintenant la transition de la rééducation à l’entraînement normal”, dit Froome à propos de l’une des épreuves les plus difficiles de sa carrière. “Je suis content que tout se passe bien à nouveau. Les mois à venir seront très difficiles.”

L’équipe Ineos a annoncé la veille que le Colombien Egan Bernal et le Gallois Geraint Thomas, vainqueurs du Tour 2019 et 2018, prendront également le départ à Nice le 27 juin, mais que Froome peut également viser une cinquième victoire sur le Tour. “Revenir de cette blessure n’est qu’une raison supplémentaire”, a déclaré Froome. “Il n’y a aucune garantie dans ce sport, mais je donnerai tout ce que j’ai en moi.”

Plein écran
Battu par son coéquipier Geraint Thomas en 2018 et forfait en 2019, Chris Froome n'a plus paradé en jaune sur les Champs Élysées depuis juillet 2017. © Photo News
  1. Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superprestige

    Laurens Sweeck s'adjuge le classement final du Superpres­ti­ge

    Laurens Sweeck a remporté, samedi, en solitaire la dernière manche du 38e Superprestige de cyclocross à Middelkerke en 1 heure, 2 minutes et 30 secondes. Alors qu'il n'a glané qu'une seule course sur les sept cross disputés, le coureur de chez Pauwels Sauzen-Bingoal en profite pour devancer son coéquipier Eli Iserbyt au classement final. Il succède ainsi au palmarès au Néerlandais Mathieu van der Poel, vainqueur l'an dernier de ce challenge de régularité.