Van Schip surprend les sprinteurs sur le Tour de Belgique

Les sprinteurs avaient aiguisé leurs armes pour la première étape du Tour de Belgique, disputée ce mercredi entre Saint-Nicolas et Knokke, mais ils ont été surpris par le Néerlandais Jan-Willem Van Schip, qui a résisté au retour du peloton dans la dernière ligne droite pour lever les bras sur la ligne. Il s’impose devant le Belge Tim Merlier et son compatriote Fabio Jakobsen. 

Plein écran
Jan-Willem van Schip a résisté au peloton pour s’offrir la première victoire d’étape du Tour de Belgique. © Photo News

Le Néerlandais Jan-Willem van Schip (Roompot-Charles) a remporté la 1e étape du Baloise Belgium Tour (2.HC), disputée mercredi sur 184,3 km entre Saint-Nicolas et Knokke-Heist. Il s’est imposé avec quelques secondes d’avance sur le peloton, prenant du même coup la 1e place au classement général. Tim Merlier (Corendon-Circus) a pris la 2e place, devant le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck - Quick-Step). 

Jeudi, la 2e étape -180,8 km entre Knokke-Heist et Zottegem, offrira un final pour spécialistes des classiques flandriennes. En effet, le peloton devra gravir, entre autres, le Mur de Grammont avant de se jouer la victoire à Zottegem.

Vendredi, un contre-la-montre de 9,2 kilomètres dans les rues de Grimbergen sera au programme de la 3e étape. Samedi, l’étape reine aura Seraing pour lieu d’arrivée et de départ. C’est sûrement lors de ces 151,1 km et des ascensions de la Rue Aux Deux Croix, de la Côte de la Vecquée, de la Côte du Maquisard, de La Redoute, de la Rue de Lincé, de la Côte Les Forges et de la Côte de Roche Aux Faucons que les costauds devront faire la différence. Toutefois, la dernière des sept montées du jour se situe à plus de 50 km de l’arrivée. Dimanche, l’ultime étape entre Tongres et Beringen (158,4 km) offrira une nouvelle chance aux sprinteurs de s’illustrer.

Vainqueur des deux dernières éditions du Baloise Belgium Tour, l’ancien Tour de Belgique, Jens Keukeleire (Lotto Soudal) ne défend pas son titre, lui qui est engagé cette semaine au Critérium du Dauphiné.

  1. Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le Français Romain Bardet met un terme à sa saison décevante

    Le coureur cycliste Romain Bardet ne disputera plus d'épreuve cette saison, a annoncé vendredi la formation AG2R La Mondiale du dernier vainqueur du maillot à pois du Tour de France. "La compétition telle que je veux la pratiquer nécessite de la fraîcheur dans tous les domaines", a reconnu le leader de l'équipe WorldTour sur le site de son équipe. "Je vais profiter des prochaines semaines pour me reposer, tout en continuant à m'entretenir physiquement et à définir les contours d'une saison 2020 qui s'annonce d'ores et déjà très excitante.”
  2. Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Mathieu van der Poel frappe d’entrée lors de l’Artic Race

    Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) n'a pas manqué son retour sur la route. Le récent champion d'Europe de mountaibike, qui a ajoiuté trois succès en Coupe du monde de VTT à son palmarès cette saison, n'avait plus roulé en course sur le bitume depuis le 21 avril et sa victoire mémorable dans l'Amstel Gold Race. Van der Poel s'est imposé dans la 1e étape de l'Artic Race cycliste (2.HC) jeudi en Norvège.
  3. Triplé pour Sam Bennett, lauréat au sprint d'un rien au BinckBank Tour

    Triplé pour Sam Bennett, lauréat au sprint d'un rien au BinckBank Tour

    L'Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe) a levé les bras au terme de la troisième étape du BinckBank Tour (WorldTour), disputée sur 166,9 kilomètres avec départ et arrivée à Aalter. Le champion d'Irlande, qui conforte son maillot vert de leader avec une troisième victoire de rang, s'est imposé mercredi au sprint devant le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) et Jasper Philipsen (UAE Team Emirates).