Une descente aussi compliquée que la montée pour les coureurs du Tour de Burgos?
Plein écran
Une descente aussi compliquée que la montée pour les coureurs du Tour de Burgos? © Twitter: @NievesMoya

Vent violent et coureurs à l’arrêt dans la descente: les impressionnantes images du Picon Blanco

Tour de BurgosLe Picon Blanco a vu passer deux tornades, jeudi: Remco Evenepoel et le violent vent qui a rendu la descente des coureurs particulièrement complexe.  

  1. Evenepoel après son succès sur le Tour de Pologne: “La victoire la plus importante de cette semaine est celle de Fabio”
    MISE À JOUR

    Evenepoel après son succès sur le Tour de Pologne: “La victoire la plus importante de cette semaine est celle de Fabio”

    Remco Evenepoel a remporté sa quatrième course par étapes de la saison dimanche en s’imposant dans le 77e Tour de Pologne. Le leader de la formation Deceuninck-Quick Step et son équipe ont vécu une semaine pleine d’émotion après la lourde chute de Fabio Jakobsen mercredi à Katowice. “Je suis heureux de cette victoire finale”, a-t-il déclaré après coup, “mais le plus important cette semaine est la victoire de Fabio, qu’il s’en sorte”.
  1. Victoire finale pour Primoz Roglic, souverain au sommet du Grand Colombier
    Tour de l'Ain

    Victoire finale pour Primoz Roglic, souverain au sommet du Grand Colombier

    Primoz Roglic a inscrit son nom au palmarès du Tour de l’Ain cycliste (2.1) au terme de la 3e étape disputée sur 144,5 kilomètres entre Saint-Vulbas et le sommet du Grand Colombier. Le Slovène de l’équipe Jumbo-Visma, déjà vainqueur samedi, a confirmé son statut de favori pour le prochain Tour de France. Il a devancé, comme samedi, le Colombien Egan Bernal (Ineos). Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), un autre Colombien, a pris la 3e place.
  2. Coup double d’Evenepoel après un raid en solitaire de 50 kilomètres
    Tour de Pologne

    Coup double d’Evenepoel après un raid en solitaire de 50 kilomètres

    Remco Evenepoel a éclaboussé la quatrième étape du Tour de Pologne (WorldTour), disputée sur 152,9 kilomètres entre Bukovina Resort et Bukowina Tatrzanska. Le Belge de l'équipe Deceuninck-Quick Step, parti à 50 kilomètres de la ligne, est désormais leader au général après sa démonstration. Il a brandi le dossard N.75 de Fabio Jakobsen, lourdement touché mercredi, au moment de passer la ligne d'arrivée.
  3. Wout Van Aert remporte Milan- Sanremo et signe le doublé
    Mise à jour

    Wout Van Aert remporte Milan- Sanremo et signe le doublé

    Le premier Monument cycliste de la saison, retardé de cinq mois en raison de la pandémie de coronavirus, est tombé dans l’escarcelle de Wout van Aert (Jumbo-Visma). Après 305 kilomètres de course, le Belge a remporté la 111e édition de Milan-Sanremo en prenant le meilleur sur le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), tenant du titre, dans un sprint à deux. C’est le premier Belge à s’imposer depuis Andrei Tchmil en 1999.