Médaillé de bronze sur les championnats du monde en 2018, Victor Campenaerts espère faire au moins aussi bien à Imola.
Plein écran
Médaillé de bronze sur les championnats du monde en 2018, Victor Campenaerts espère faire au moins aussi bien à Imola. © Photo News

Victor Campenaerts vise une médaille mais rêve de l’or

Malgré l'absence de Remco Evenepoel aux Mondiaux de cyclisme, la Belgique pourra se reposer sur un solide duo sur le contre-la-montre vendredi avec Wout van Aert et Victor Campenaerts. "Il n'est pas exclu d'avoir deux Belges sur le podium", a reconnu Campenaerts jeudi.

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  2. Superprestige: Wout van Aert surclasse la concurrence à Boom pour son retour

    Superpres­ti­ge: Wout van Aert surclasse la concurren­ce à Boom pour son retour

    Wout van Aert (Jumbo-Visma) s'est offert une splendide victoire samedi à Boom. Il s'est adjugé la cinquième manche du Superprestige après une démonstration de force très impressionnante à l'occasion de son retour dans le cyclocross. Malgré une chute dans le sixième des sept tours et un vélo endommagé, il a relégué son premier dauphin Toon Aerts (Baloise Trek Lions) à 1:40. Le champion d'Europe Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) a complété le podium à 1:48. Le leader du Superprestige Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) a fini en 4e position à 1:52.