Plein écran
© REUTERS

Viviani s’impose au sprint lors de la 4e étape

L’Italien Elia Viviani a remporté la 4e étape du Tour de France, mardi, entre Reims et Nancy (213,5 km). Le coureur de Deceuninck-Quick Step s’est imposé au sprint devant le Norvégien Alexander Kristoff (UAE-Team Emirates) et l’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal). Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) conserve le maillot jaune. C’est la septième victoire de la saison de Viviani, désormais vainqueur d’étape sur les trois Grands Tours.

Avec seulement deux côtes de 4e catégorie au programme, la Côte de Rosières à 92 km et de l’arrivée et la Côte de Maron à 15 km de la ligne, l’étape semblait propice aux sprinteurs.

Le scénario attendu, à savoir une échappée au long cours, s’est dessiné dès les premiers mètres de course avec l’attaque de deux Wanty-Gobert, Frederik Backaert et le Français Yoann Offredo, et d’un CCC, le Suisse Michael Schär. Ils ont compté jusqu’à 3:40 d’avance. A 29 km de l’arrivée, alors que le peloton était à 30 secondes, Schär a attaqué. Seul Backaert a pu le suivre. Le Belge devait cependant lâcher prise à 18 km de la ligne, laissant Schär seul devant.

Alaphilippe toujours en jaune

Le Suisse était repris durant l’ascension de la Côte de Maron (3,2 km à 5%) où la formation Sunweb de Michael Matthews faisait le forcing pour mettre les purs sprinteurs en difficulté.

Lancé par le maillot jaune Alaphilippe en personne et par l’Argentin Maximiliano Richeze, Viviani se montrait intraitable au sprint. Il laissait derrière lui Kristoff et Ewan. Le maillot vert Peter Sagan (BORA-hansgrohe) échouait à la quatrième place, devant les Néerlandais de Jumbo-Visma Dylan Groenewegen et Mike Teunissen, vainqueur de la première étape. Stuyven finissait à une belle huitième place, s’offrant un troisième top-10 en quatre étapes.

Viviani, 30 ans, décroche le 74e succès de sa carrière, le 7e de sa saison. Il entre dans le cercle fermé des vainqueurs d’étapes sur les trois Grands Tours, avec aussi cinq succès au Giro et trois à la Vuelta. Alaphilippe conserve son maillot jaune avec 20 secondes d’avance sur Wout van Aert (Jumbo-Visma) et 25 sur le Néerlandais Steven Kruisjwijk (Jumbo-Visma).

L’étape de mercredi entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar (175,5 km) devrait inspirer les baroudeurs. Quatre côtes sont répertoriées: la Côte de Grendelbruch (3e catégorie, 3,4 km à 4,9%), la Côte du Haut-Koenigsbourg (2e catégorie, 5,9 km à 5,9%), la Côte des Trois-Epis (2e catégorie, 5 km à 6,7%) et la Côte des Cinq Châteaux (3e catégorie, 4,6 km à 6,1%) dont le sommet est situé à 19 km de l’arrivée. 

Plein écran
© AP
  1. Raymond Poulidor est décédé à l’âge de 83 ans
    Play
    MISE À JOUR

    Raymond Poulidor est décédé à l’âge de 83 ans

    L’une des figures les plus populaires du cyclisme, Raymond Poulidor s’est éteint à l’âge de 83 ans, rapporte l’Equipe mercredi. Hospitalisé depuis le 8 octobre dernier en raison d’une grande fatigue, l’ancien coureur français est décédé à Saint-Léonard-de-Noblat dans sa commune du limousin, mercredi à 2 heures du matin, écrit le quotidien sportif français. Raymond “était très fatigué depuis le dernier Tour de France”, avait expliqué son épouse il y a quelques semaines.
  2. Six jours de Gand: la course arrêtée après une nouvelle chute, Thijssen emmené à l’hôpital
    Mise à jour

    Six jours de Gand: la course arrêtée après une nouvelle chute, Thijssen emmené à l’hôpital

    La première soirée de la 79e édition des Six Jours de Gand de cyclisme sur piste a été arrêtée mardi soir à la suite de la lourde chute du Belge Gerben Thijssen dans le super sprint. Resté inconscient un moment après une chute qui a aussi impliqué le Danois Oliver Wulff Frederiksen, il a reçu des premiers soins avant d’être emmené à l’hôpital pour des examens complémentaires.